Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 16:50
La légion d'honneur pour le Maire Michel Thabuis


michel thabuis n°3

Michel Thabuis
(Photo Le dauphiné)


Michel Thabuis a été élevé au rang de chevalier dans l'ordre national de la légion d'honneur pour ses 45 ans d'engagement associatif et politique.
Il a présidé pendant trente  ans "Les Amis du vieux La Roche",les comités de jumelage  et la MJC dont il est l'un des fondateurs.
Adjoint au maire Lansard en 1989 et premier magistrat depuis 2001.
Il n'a aucun mandat parlementaire mais sur cette photo porte son écharpe avec le rouge au dessus,disposition réservée aux parlementaires !!
Décret du 23 décembre 2.000
Pour un seul mandat de maire.
"L'écharpe tricolore peut se porter soit en ceinture soit de l'épaule droite au côté gauche. Lorsqu'elle est portée en ceinture, l'ordre des couleurs fait figurer le bleu en haut. Lorsqu'elle est portée en écharpe, l'ordre des couleurs fait figurer le bleu près du col, par différenciation avec les parlementaires. ”
Cette étourderie n'enlève rien au mérite de Michel thabuis que justifie certainement bien cet honneur pour tout ce qu'il a fait et fera encore pour le bien des citoyens de sa ville natale .
Mieux mérité certainement que tous ces sportifs,et tous ces messieurs du showbiz ou du monde des affaires plus ou moins honnêtes,autres récipiendaires, qui empochent beaucoup de "pognon"sur le dos des français  et vont se planquer en Suisse voisine pour ne pas participer au développement de notre pays.
Aussi un grand coup de pied aussi dans la fourmillère de ses détracteurs(Au coeur des Rochois) qui doivent en rester bouche bée!!
De quoi faire mentir le proverbe "Nul n'est prophète dans son pays"
Published by Un Sage
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 16:57

Comment les maires doivent-ils porter leur écharpe

Distinction entre Maire et Parlementaire

Réglementation du port de l'écharpe tricolore

echarpes maire 450 

30 novembre 2004

Question écrite Nº 33808 du 17/02/2004 avec réponse posée par LE FUR (Marc) du groupe UMP.

M. Marc Le Fur demande à M. le ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales de lui fournir des indications sur le port, par les élus, de l'écharpe tricolore. Il souhaite en particulier savoir quels élus ont le droit de porter l'écharpe tricolore et dans quelles circonstances ils peuvent le faire.

Ministère de réponse: Intérieur - Publiée dans le JO Assemblée nationale du 30/11/2004.

 

Il convient de préciser à l'honorable parlementaire que le décret n° 2000-1250 du 18 décembre 2000 (Journal officiel du 23 décembre 2000) a fixé un dispositif laissant aux élus communaux la liberté de porter l'écharpe en ceinture ou en écharpe, et précise l'ordre dans lequel doivent être portées les couleurs.

 L'ordre retenu, faisant figurer le bleu près du col, a pris en compte les observations historiques, iconographiques et les usages anciens les plus répandus, par différenciation avec l'ordre adopté par les parlementaires, depuis plus d'un siècle, qui place le rouge près du col.

 La modification réglementaire présente donc l'avantage de distinguer optiquement un parlementaire d'un maire, étant bien entendu qu'en cas de cumul de mandat (député-maire, sénateur-maire) c'est le mandat national qui prévaut.

Les dispositions de l'article D. 2122-4 du code général des collectivités territoriales stipulent que les maires portent l'écharpe tricolore avec glands à franges d'or dans les cérémonies publiques et toutes les fois que l'exercice de leurs fonctions peut rendre nécessaire ce signe distinctif de leur autorité et les adjoints portent l'écharpe tricolore avec glands à frange d'argent dans l'exercice de leurs fonctions d'officier d'état civil et d'officier de police judiciaire, et lorsqu'ils remplacent  le maire en application des articles L. 2122-17 et L. 2122-18. Il en va de même pour les conseillers municipaux lorsqu'ils remplacent le maire en application de l'article L. 2122-17 ou lorsqu'ils sont conduits à célébrer les mariages par délégation du maire. Le port de l'écharpe tricolore est donc limitativement restreint tant pour les adjoints que pour les conseillers municipaux à l'exercice des fonctions d'officiers de police judiciaire et d'officier d'état civil et lorsqu'ils remplacent le maire. Dès lors, le port de l'écharpe en dehors de ces circonstances et notamment  cérémonies publiques en présence du maire, ou se déroulant à l'extérieur du territoire de la commune, est totalement exclu. En ce qui concernent les parlementaires, les articles 163 du règlement de la l'Assemblée nationale et 107 du règlement du Sénat précisent que les députés et les sénateurs portent des insignes « lorsqu'ils sont en mission, dans les cérémonies publiques et en toutes circonstances où ils ont à faire connaître leur qualité » ; la nature de ces insignes est déterminée par chaque assemblée. Si ces textes ne donnent aucune indication sur la manière dont l'écharpe doit être portée, la tradition se perpétue cependant depuis l'édiction du règlement de l'Assemblée nationale constituante, en date du 31 mai 1848, prescrivant en son article 72 que « dans les cérémonies extérieures, les représentants portent, en outre, une écharpe tricolore à franges d'or suspendue à l'épaule droite et passant sous le bras gauche ». L'usage veut que les glands se placent sur la gauche à hauteur de la ceinture, et que, dans la position des couleurs, le bleu se situe au-dessous, le rouge se trouvant au-dessus, près du cou et de la tête.
dans les

PS.On voit malheureusement souvent des écharpes portées à l'envers !!

 

 

Published by Un Sage
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 15:45

                                          Une belle exposition de poubelles garnies

Un dimanche  d'été dans l'après-midi ,jour d'affluence ,en flânant dans la vieille cité,le touriste contemplant les vieillles demeures pouvait aussi admirer une belle exposition de poubelles garnies

Ce spectacle est-il en harmonie avec les critères d'une cité qui fait partie des "plus beaux détours de France"?
Sur ce point il serait souhaitable de mettre en place des containers un peu plus esthétiques !!

       
 Dans la rue de La Halle   A l'entrée de la rue du collège Dans la rue du collège devant le cinéma   A l'entrée de la rue des remparts -portes cassées 
Published by Un Sage
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 18:12

LA MALADIE D'ALZHEIMER


Qui ne connaît pas parmi ses proches ou ses amis une personne atteinte de cette terrible maladie?


L'année 2OO8 a vu la mise en vigueur en France du "plan Alzheimer" comme action nationale.

C'est l'occasion de mettre en lumière les donnée de cette terrible maladie qui, chaque année, frappe environ quinze millions de personnes à travers le monde et atteint en France plus de 2% de la population et surtout des femmes de plus de 75 ans avec plus de 100.000 nouveaux cas chaque année.

Cette maladie a toujours existé ,plus rare, car les gens autrefois mourraient plus jeunes. C'était une maladie de la vieillesse qui ne touchaient qu'un petit nombre de personnes que l'on disait "gagas" ou "ayant perdu la carte"!!

Actuellement on peut constater que cette maladie peut se déclarer sur des sujets beaucoup plus jeunes.

Comment cette maladie a-t-elle été découverte ?

Loïs Alzheimer, est né le 14 juin 1864 dans un petit village du sud de la Bavière, à Markbreit, d'une famille de fonctionnaires.

 
 Loîs Alzheimer

Après de brillantes études de médecine ,il commence sa carrière comme assistant à l'hôpital psychiatrique de Francfort, s'intéressant particulièrement à la démence d'origine dégénérative, aux psychoses et à l'épilepsie.

A l'époque l'état de démence du sujet âgé reste considéré par la majeur partie des spécialistes comme normal et lié à l'usure du temps.

Il s'inspira du travail de l'un de ses collègues, Franz Nissi qui avait découvert de nouvelles techniques histologiques des pathologies nerveuses.

Au moyen de cette innovation Alzheimer veut en savoir plus et va l'utiliser dans un cas bien précis.

Dans cet établissement de Francfort, il suit une malade encore jeune âgée de 47 ans ,admise la 25 novembre 1901,Augusta,D qui présente de nombreux symptômes de dégradations de ses facultés mentales: difficultés de mémorisation et de compréhension allant jusqu'à l'aphasie (altération du langage),désorientation, comportements incohérents et imprévisibles, hallucinations, confusions mentales, inaptitude psychosociale .

Il décrit dans un mémoire de trente pages le détail de la symptomatologie de la maladie avec force détails et style.

Lorsque sa patiente décède en 1906,il exerce à la Clinique royale de psychiatrie de Munich et demande à ses collègues de Francfort de lui adresser son dossier médical avec son cerveau afin de pratiquer une autopsie.

Les moyens d'investigations n'étaient évidemment pas ceux que nous connaissons aujourd'hui, mais utilisant la technique histologique d'imprégnation de Franz Nissi ,il étudie les caractères neuropathologiques de la malade ,en examinant au microscope son cerveau.

 
  comparaison d'un cerveau sain avec un cerveau malade .On voit très clairement sur la photo de droite une différence notoire

Cet examen révèle ce qu'il pressentait: La présence dans le cortex de plaques analogues à celle de la démence, et de deux types de lésions caractéristiques : la dégénérescence neurofibrillaire et des amas anormaux de fibrilles dans les neurones

Il le décrit de manières complète ainsi:

"Au centre d'une cellule apparemment normale se dressent une ou plusieurs fibrilles caractérisées par leur épaisseur et leur imprégnabilité particulière à un colorant argenté. De nombreux petits foyers miliaires se trouvent d'autre part dans les couches supérieures, caractérisées par l'accumulation d'une substance particulière dans le cortex".

Au cours des Assises allemandes de la médecine psychiatrique à Tûbingen en 1906,Loîs Alzheimer présente officiellement à ses collèges le résultat de ses travaux. Il décrit complètement ce qu'il appelle "une maladie singulière de l'encéphale",maladie qu'il ne peut identifier car elle est inconnue .

C'est après confirmation que d'autres cas identiques avaient été constatés par d'autres éminents praticiens que l'on a donné à ce nouveau syndrome le nom de "Maladie d'Alzheimer"

En 1911 il fonde l'Ecole de neuropathologie de Munich et en 1012 il est nommé directeur de le prestigieuse clinique neurologique de Breslau.

Le 16 décembre 1925,à l'apogée de sa carrière ,à l'âge de 51 ans ,frappé par d'une insuffisance rénale qui dégénère ,il meurt subitement d'une complication cardiaque.

Une courte carrière ,mais qui a ouvert de larges perspectives de compréhensions d'une des maladies psychologiquement les plus invalidantes ,mais qui restent toujours en attente d'un traitement efficace malgré ses cas de plus en plus nombreux.

 

Published by Un Sage
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 11:24

.

Mauvaises nouvelles




A propos des J.O 2018.

Le parc des expositions de La roche sur Foron ne recevra pas finalement le centre de presse des hypothétiques J.O jugé trop éloigné du lieu de remise des médailles prévu à Annecy.

Ce centre devra donc être installé dans la capitale haut savoyarde.

Cruelle déception après avoir annonce à grands coups de trompettes cette installation par le maire.

C'est le Conseil Général qui l'a confirmé à la municipalité.

En contrepartie la commune pourrait accueillir le "Centre de sécurité des jeux". sans que l'on sache à l'heure actuelle à quoi peut correspondre concrètement cette appellation. Stockage du matériel des épreuves ,garage pour les bus (pour les jeux de Turin le site accueillait environ 1.000 bus) .!!!

Réponse dans un an suite à la visite d'évaluation du CIO.

Espérons que cette visite n'entraînera pas d'autres nouvelles désagréables.
 

A propos des commerces rochois.

Fermeture définitive après décision de justice(liquidation judiciaire) du magasin "TELE RECOUR" à l'enseigne"Expert", gros articles ménagers, téléviseurs etc. situé Avenue du Général de Gaulle.

La vente de déstockage de la marchandise a été réalisée et le matériel vendu aux enchères
 

Fermeture définitive de l'imprimerie des Alpes, rachetée par l'imprimerie lyonnaise Bailly, elle aussi en liquidation judiciaire, située dans la Zone industrielle des "Dragiez".(12 salariés dans un bâtiment de 3.500 m2).

Cette imprimerie avait été fondée par les fils de Georges Chevallier, bien connu à la Roche, lui-même imprimeur Avenue de la Bénite Fontaine ,et rachetée après liquidation judiciaire en 1998 par IMP Alpes, puis par le groupe Bailly en 2008.

Avec cette fermeture cest la dernière imprimerie de La Roche qui ferme.

   
  Le magain "Expert"-Télé recour Avenue Charles De Gaulle   L'imprimerie des Alpes dans la zone industrielle des"Dragiez"

A propos du "Rallye du pays rochois".


Celui-ci est mort et a été enterré pour cette année
.
Ses dirigeants an auraient "gros sur la patate" .

Annulé en juin pour des questions de sécurité et reporté aux 3 et 4 octobre, le rallye a été annulé de nouveau jeudi 24 septembre faute de concurrents.

 

 

Published by Un Sage
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 16:16

LaTour des comtes de Genève
ou Tour des capucins

 
  La Tour dans l'enceinte du Scolasticat

Elle est située sur le bloc erratique qui se trouve au faîte du Plain Château et qui donna son nom à La Roche.

Ce sont les vestiges d'un château construit en 1016 par Aimon 1er comte de Genève sur l'emplacement d'une ancienne tour qui fut l'origine du bourg.

En 1179,Béatrix épouse de Guillaume Ier, comte de Genève, y fut enfermée avec ses deux fils par les troupes du comte de Maurienne .Sa résistance courageuse permit à son mari de refaire son armée qui, triompha des assaillants.

En 1263 ,un de leurs descendants, Rodolphe de Genève y fut assiégé par le comte de Savoie, auquel il dut se rendre.

Vers 1320,à la suite d'un incendie qui détruisit Annecy Aimé III fit de La Roche sa capitale et du château sa résidence.

Les Genevois démantelèrent les murs le 19 mars 1540 à la suite d'un pillage de la ville.

Published by Un Sage
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 22:15

Utopies ou réalités.


D'ici quelques années le centre ville devrait subir des transformations profondes soumises à deux conditions:

Cette "redynamisation" est générée par une étude menée en 2008 par un cabinet spécialisé avec pour but principal d'attirer une clientèle qui actuellement fait défaut.

"IL faut que les gens consomment chez nous et pour ça des aménagements sont nécessaires" déclare le maire Miche Thabuis.

Les projets très ambitieux pour être menés à bien sont impérativement soumis à deux conditions.

1-Que les finances le permettent, ce qui n'est pas du tout sûr.

2-Que la municipalité actuel soit reconduite pour pouvoir mener à bien les projets très ambitieux ,et là aussi il y a un hic!

(Si l'opposition arrive à s'unifier ,contrairement à l'élection précédente un changement pourrait bien se produire et remettre en cause beaucoup de ces projets).

La rue Perrine , la place Saint Jean et la rue de Silence sont dans la ligne de mire.

Pour l'instant tout n'est pas arrêté. Le planning, n'est pas déterminé on en est encore au stade de la réflexion .

Le fruit mûri, espérons qu'il ne mûrira pas trop longtemps jusqu'à devenir blet.

Ces rues devraient devenir semi-piétonnes avec une seule voie de circulation centrale et de grands trottoirs pour les piétons.

Seul pour le moment la rue de Silence serait concernée.

Les travaux devraient être entrepris en 2010,avec pour objectif ,comme tout le reste du centre, de revoir l'implantation des trottoirs ,du stationnement, des arrêts minute, des livraisons etc..

Actuellement il faut bien reconnaître que ces rues sont très dangereuses, surtout la rue Perrine, aussi bien pour les piétons que pour les automobilistes.

Ces derniers se garent n'importe ou en gênant la circulation, ou descendent cette rue à une vitesse excessive.

Quant aux piétons, il ne font pas bien preuve de civilité en traversant aussi n'importe ou ,se fichant des passages protégés en toute impunité.

Il faudra peut-être attendre un grave accident, pour mettre un panneau réduisant la vitesse à 30 à l'heure, et verbaliser les certains qui traversent la chaussée hors passages protégés alors que celux-ci se trouve à moins de 50m (code de le route)!!
La police municipale se soucie guère de ces infractions ,c'est la gendarmerie qui s'en est occupé un bon soir, et qui à distribué un certain nombre de P.V pour arrêts ou stationnements gênants ,et des avertissements à certains piétons indisciplinés !!

Autre projet lui aussi très ambitieux auquel tient la municipalité, et qui va modifier l'aspect de la ville:

La refonte complète du quartier de la poste et celui de la rue de l'Egalité,qui concerne un îlot d'environ 5.000 m2.Les municipalités successives avaient déjà acquis une partie des habitations du secteur ,la municipalité actuelle a continué les acquisitions ,y compris le bâtiment de la poste, qui lui aussi devrait être démoli !!

Le projet est encore à l'état de la réflexion :Construction de commerces(qui concurrenceraient alors ceux déjà existants ) parking souterrain très coûteux (qui ne serait pas fréquenté si non gardé) ,logements (La Roche en sera bientôt saturé), petit parc paysager ??

Le citoyen rochois pourrait s'interroger sur la démolition du bâtiment de la poste !!

Ce bâtiment a été acheté par la municipalité actuelle dans le but d'y installer un grand centre médical dans les étages ,la poste restant locataire de tout le rez-de-chaussée.

Le projet a été élaboré par les Services Techniques de la ville, et au moment de passer à l'exécution, grande catastrophe ;on a constaté que le bâtiment était truffé d'amiante, et qu'il fallait dépenser une petite fortune pour le mettre aux normes, et qu'il était préférable de le démolir.

Le citoyen lambda peut alors se poser quelques questions à ce sujet.!!

La commune a-t-elle acheté trop chère une bâtisse vouée à la démolition ,ne pouvant accueillir la poste et le cabinet médical ,sans être mise aux normes avec des travaux trop onéreux incompatibles avec sa valeur vénale?

A qui incombe cette grave erreur ?

Chaque vente doit être accompagnée par un diagnostic ,fait par un technicien agrée, portant sur l'amiante ,le plomb, les termites, les normes électriques, sismiques etc.

La commune devait donc bien être au courant de l'état de ce bâtiment, qui avait bien du être évalué par l'administration des domaines.

Si les Services Techniques ont été consultés lors de cet achat, on peut douter de leur efficacité et de leurs capacités!!

Quid du quartier du Plain Château ?

C'est soi-disant, le quartier historique de la ville .De ce fait il devrait faire l'objet de toutes les attentions.

La commune aimerait y installer de l'artisanat d'art, avec un espace culturel complet du côté du château avec l'ancienne école qui pourrait accueillir la médiathèque.

Le cinéma le Parc restera sur place ,(son déménagement avait été un temps envisagé par un ancien adjoint M.Jobard)mais il sera rénové.

Quant au Scolasticat (cette vieille bâtisse )elle pourrait devenir un restaurant ou un lieu de congrès.!!

L'ancien gymnase, attenant à l'école sera rasé.(on se demande bien pourquoi!!) ayant encore une certaine utilité.

A la place devrai naître un jardin médiéval !!

Rien de prévu pour l'aménagement du parc du château, qui resterait une grande prairie sans aucun attrait, et pourquoi ne pas profiter de cette grande surface ,pour y installer ce jardin médiéval, l 'emplacement prévu de l'ancien gymnase étant sûrement trop petit (225 m2)pour une tel aménagement.

C'est quoi un jardin médiéval ?

C’est un jardin clos situé aux abords ou dans l’enceinte d’un monument issu de l’époque médiévale : château-fort, abbaye, monastère, prieuré...

Il peut comprendre des structures construites : banc, puits, fontaine, pergola, allées..
.
Ordonnancement :

Les plantes y sont ordonnées en espaces cultivés, eux-mêmes limités par des bordures en bois, des plate-bandes, ou des fascines en branches (plessis) de saule, d'osier tressé de coudrier ou de châtaignier

Il comprend en général trois parties:

1-Le jardin des simples: herbularius

2-Le jardin potager des fleurs et des légumes :hortus.

3-Le verger: viridariumType de plantes

Les plantes admises dans un jardin médiéval sont toutes les plantes sauvages ou cultivées connues en Europe entre le Ve et XVe siècles, telles :

Les plantes officinales(les simples):

Absinthe, hysope, marjolaine, mélisse, menthe poivrée, menthe verte, origan, pimprenelle, romarin, sauges clarée, sauge officinale, thym, verveine, citronelle, cumin, romarin, estragon, anis aneth, grande camomille, etc…Les fleurs et les légumes

Lis (symbole de la chasteté), roses ,pivoines iris ,buis(pour les rameaux) fenugrec, costus , rue, aurone, concombres, melons, gourde, dolique, carvi, pois chiche, scille (oignon marin), coloquinte, chicorée amère, ammi, chervis, laitue, nigelle, roquette, cresson (de terre ou nasitort), bardane, , maceron, persil, ache, livèche, sabine, , fenouil, chicorée, dictame, moutarde, sarriette, nasitort, , tanaisie, cataire, , pavot, bette, asaret, guimauve, mauve, carotte, panais, arroche, blette, chou-rave, chou, oignons, ciboulette, poireau, radis (ou raifort), échalote, cive, ail, garance, cardon, fève, pois, coriandre, cerfeuil, épurge, sclarée etc..Les arbres fruitiers:

Les parterres sont bordés de quelques fruitiers anciens, comme le néflier ou le Cormier, sans oublier la vigne en espalier contre un mur.

Il faut donc beaucoup d'espace pour caser tout cela !!

 Plan d'un jardin du moyen age classique
   
 Le jardin médiéval des cinq sens à Yvoire  Marquage d'un carré en osiers tressés
 
 Le gymnase de la rue du Cullège qui doit être rasé    Le bâtment des instituteurs qui devait être lui aussi démoli ,mais on en parle plus!!

Sur ces deux photos on peut constater que l'entretien de la végétation n'est pas digne d'un "quartier historique".
Comme on peut le constater, tous ces projets très ambitieux seront très coûteux. L'aménagement de la rue Perrine, de la place Saint Jean et de la rue de Silence, grèvera déjà une grande partie du budget ,sans doute pour plusieurs années.

Pour l'aménagement du Plain Château ,et la parking souterrain, espérons qu'il ne seront pas remis aux calendes grecques.

Toutes les entrées de la commune seront fléchées, avec identification claire de la situation des parkings sans oublier la signalisation à usage des piétons ,qui s'en ficherons totalement s'ils ne sont pas sanctionnés en infraction etc.

Rappelons que ceux-ci sont passibles d'un P.V si un passage signalé est à moins de 50m

Quid des parkings,

Sur ce point la ville est bien dotée. sur la rive gauche du Foron ,mais les automobilistes les jugent trop loin du centre ville ,et beaucoup de places sont malheureusement vides .

Pour y remédier plusieurs pistes sont envisagées:

Parking Andrevetan en zone bleue, avec des zones réservées au stationnement des commerçants, aux employeurs comme la mairie et la banque populaire:

Le nouveau parking souterrain pourrait prendre en charge les places supprimées dans les

rues, mais s'il n'est pas gardé, bonjour les dégâts!!

La seule solution efficace pour éviter des abus serait bien d'instaurer des stationnements payants avec des parcmètres ,les seuls dissuasifs.

Pour assurer la sécurité des automobilistes qui ne respectent rien (vitesse limitée en ville , stops, zones bleues) des piétons (qui traversent les rues n'importe ou) sans être sanctionnés, avec ces nouveaux projets les effectifs de la Police Municipale devrait être revus ainsi que ses horaires, car pour le moment ses interventions semblent bien modestes !!

Pour cela faudrait la doter d'un local plus important

Ces projets semblent bien ambitieux pour une ville de l'importance de La Roche.

N'oublions tout de même pas que nous sommes en période de crise ,mais il n'est pas interdit de rêver.!!

 

 

 

 

 

 

 

: :
Published by Un Sage
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 17:54

Une violente polémique avait opposé la liste "au coeur des Rochois"au maire Michel Thabuis lors du conseil municipal de septembre 2008 au sujet de cette lanterne jugée trop onéreuse pour son utilité!!
C'est mainternant chose faite.
Fabriquée par le feronnier d'art Gunther Lepoutre ,elle vient d'êre mise en place ,à l'entrée de la rue des Fours,au dessus de la maison qui abrite le restaurant du Plain Château.
A bien la regarder on pourra constater que cet artiste ne s'est guère "cassé le tronc" pour la composer,car elle ressemble étrangement à celle qui existe déja depuis plusieurs décennies au sommet de la même rue.

     
  L'ancienne lanterne placée au sommet de la rue des Fours   La nouvelle lanterne  placée à l'entrée de la rue des Fours
Beaucoup de similitudes avec l'ancienne


La différence notoire qui existe
entre ces deux lanternes:
L'ancienne a été achetée,à ses frais, pour une bouchée de pain,par Monsieur Léon Dubourgeal,à l'époque président du Syndicat d'initiative dans la vente aux enchères du mobilier d'un vieux château.
La console du support à été dessinée par un "bénévole" et fabriquée gracieusement par un feronnier d'art local bien connu , Louis Catella dit "Lilly"et mise en place par lui-même.
Conclusion: coût pour la collectivité: Néant !!
La nouvelle aurait coûté la modique somme de 10.225,26  euros aux frais de la commune,somme critiquée par l'opposition!!

Le maire Michel thabuis,lui, affiche clairement sa satisfaction:
Dans un article paru dans le journal "Le Messsger":

"La ville a un rôle de création dans le domaine du patrimoine à l'exempple de nos anciens.Le travail des artisans d'art locaux,qui plus est compagnon du devoir,est une chance dont il faut savoir profiter.Ville touristique qui fait partie des plus beaux détours de France,2ème site historique  du département,noud devons continuer à l'embellir.D'autres travaux sont en cours qui participent de la même démarche" .(sic).
Le hic dans cette affaire de lanterne ,serait bien de savoir si le style de celle-ci (de même que celui de l'ancienne) correspond bien avec le caractère médiéval du quartier.
Avec ses parties en dorure ,et son aspect très ouvragé, elle serait plutôt du style 19ème ou baroque !!
Les lanternes du moyen age avaient une facture beaucoup plus sobre.
Elles étaient en acier noirci,sans dorures, les parties translucides  réalisées en corne, la bougie (l'électicité n'existait pas à cette époque) se fixait à l'intérieur en ouvrant la porte fermée par une petite tige recourbée, et procurait une lumière diffuse. Elles existaient en deux versions : une à quatre  pans, l'autre à cinq pans.

 
 Lanterne du moyen age cinq pans
Published by Un Sage
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 16:47

                                              Un grand économiste ose s'exprimer

Dans un article paru dans le Figaro le profeseur d'économie au CNAM Michel Godet  s'avoue pessimiste sur l'avenir de l'université  dont il est lui-même issu. et déclare:

                "Avec cette grève les enseignants se tirent une balle dans le pied"

Dans cet article  l'auteur du "courage du bon sens " démontre pourquoi les lycéens désertent les bancs de la fac.
Il ne décolère pas contre ce mouvement de grève.
Avec ce mouvement qui dure les enseignants qui y participent se tirent une balle dans le pied.
Ils sabordent l'université alors qu'ils savent qu'elle va mal,notamment dans les filières de "Sciences humaines"Il ya une désaffection à son égard:
Cette année dans leurs voeux d'orientation ,il y a 25% de lycéens de terminal en moins  qui ont choisi la fac.
Les bons élèves de terminale optent désormais pour des filières sélectives .
Ils vont en prépa ou en prépa intégrée.Ils font des écoles d'ingénieurs,de commerce ,ou se dirigent en IUT.
Ils ne choisisent l'universite qu'en dernier recours au point  qu'il n'y a plus de bons étudiants à l'université.
Et incroyable paradoxe,les meilleurs professeurs sont recrutés par de grandes écoles non pas pour enseigner mais pour écrire dans les revues hyperspécialisées et faire progresser des établissements dans les classements internationaux  comme celui des Shangaï.
On marche sur la tête!!
Il est difficile actuellement de conseiller aux parents d'orienter leurs enfants vers un diplôme universitaire.
Certaines universités délivrent des assignats en guise de diplôme   ,car elles veulent tout simplement fidéliser leurs étudiants pour maintenir leurs éffectifs,.
Leur ensignement n'est plus du tout adapté au monde moderne et surtout leur budget.
Ceux qui souffrent le plus de ce grand gâchis ce sont évidémment les étudiants de milieux modestes qui restent nien  plus nombreux à l'université que ceux des milieux aisés et n'ont pas les moyens de payer à leurs enfants des écoles à 7.000 euros par an.
Les étudiants les plus favorisés seraient deux fois moins nombreux en proportion dans la fac mais dix fois plus nombreux dans les filières sélectives .
Pis encore,les entreprises,mais aussi les administrations se méfient de plus en plus des frusrés et des aigris qui,après avoir accumulé des années de fac,déplorent ne pas pouvoir trouver de postes à leur mesure.
Un diplôme n'est pas une formation professionnelle.Il faut au plus vite créer un numérus closus dans les filières sans débouchés comme celles du sport ou de la psycho.
Trop d'étudiants avec un bac "minable "intégre l'université sans examen préalable et dans l'incapacité de suivre les cours  abandonnent au bout de la première ou deuxième année.

 La fac vu par Deligne
(Extrait du journal Le Pèlerin)

Il faut arrêter le gâchis  et la sclérose du systéme .
Que vaudront les diplômes délivrés cette année !!
Là ou c'est possible on va faire des trucs bidons pour sauver la face ,bricoler les cours de tattrapage ici ou là et puis il y aura aussi des sacrifiés.On parle souvent en ironisant des diplômes délivrés en 1968,mais cette année là ,il y avait eu coiurs jusqu'en mai.C'est à la fois un drame humain et social pour notre pays,et c'est un fiasco pour l'image de la France à l'étranger.Immagnez le nombre d'étudiants étrangers  qui avaient payer cher pour étudier chez nous et n'ont pas reçu le moindre cours.!!
Pour changer les choses il faut appliquer la loi qui a été votée.Celle sur l'autonomie des universités partait d'un bon constat .
Ceux qui animent le mouvement et bloquent les cours depuis des mois sont des   révolutionnaires d'opérette,plutôt bien nés ,des bobos de gauche et de droite.
A l'université les boursiers  ou ceux qui travaillent pour payer leurs études,(comme c'était mon cas) sont rarement ceux qu'on  trouve au premier rang des meneurs.Ils savent le prix à payer pour faire des études et sont conscients des sacrifices consentis par leurs parents.
Une chose est sûr au CNAM(conservatoire national des arts et métiers)ou j'enseigne tous les cours sont bel et bien assurés.

(D'après les propos recueilis par Cristine Ducros dans le Figaro)

Note de Monsieur Ronchon:
Parents réffléchissez bien deux fois avant d'envoyer votre enfant à la fac à la prochaîne rentrée.,si aucune réforme n'est appliquée!!
A la fac,dans certaines filières,très éloignées des demandes des entreprises,on fabrique des chômeurs.!!
Les meneurs de ces manifs ,eux ,sont toujours récompensés pour leur action par certains partis politiques:
Regardez les Krivine,Cohn-Bendit ,juliard etc..!!!.
 

Qui est Michel Godet ?
Michel Godet, né le 9 avril 1948, économiste, est professeur au Conservatoire national des arts et métiers, titulaire de la chaire de prospective stratégique et auteur d'ouvrages économiques sur le travail ou l'évolution démographique
.

 Michel Godet

Il obtient un doctorat en statistique à Paris VI- Sorbonne en 1974, puis un doctorat en sciences économiques à Paris I - Sorbonne en 1976 (Sujet de thèse: "Crise de la prévision, essor de la prospective").

  • Co-Directeur du LIPSOR (Laboratoire d'Innovation, de Prospective Stratégique et d' Organisation), avec Yvon Pesqueux ;
  • Membre du Conseil d’analyse économique rattaché au Premier Ministre
  • Membre du Conseil Economique de la Nation rattaché au Ministre de l'Économie
  • Membre de l'Académie des technologies
  • Administrateur du groupe Bongrain
  • Membre du Conseil scientifique de l'Institut Montaigne
  • Animateur du Cercle des Entrepreneurs du Futur

A côté de son activité académique, il a également été consulté par de nombreuses grandes entreprises et des collectivités territoriales.

Il est titulaire de l'ordre de la Légion d'Honneur.

Pensée

Il est partisan d'une adaptation du modèle français à la mondialisation économique. Il conteste par ailleurs un certain nombre d'analyses concernant la mesure de la pauvreté. Ces analyses sont développées dans "Le Courage du bon sens,"( Odile jacob 2008).

  • Michel Godet a décrit en 1993 dans Futuribles ce qu'il appelle " la maladie du diplôme " censée conduire la France à une surabondance de diplômés et une pénurie de professionnels
  • En 1991, il annonçait le risque d'un choc pétrolier probable au début du XXI e siècle , (cf. L’avenir autrement, Armand Colin).
  • C'est un des défenseurs du concept de Revenu minimum d'activité, un système proche du Workfare américain à ne pas confondre avec le concept de Revenu d'inactivité, qui vise à compléter le revenu insuffisant issu d'un emploi. Il permettrait aux salariés dont le revenu est inférieur à un certain seuil de bénéficier d'un crédit d'impôt.

Il a également pris parti dans le débat sur les questions environnementales en critiquant les " affirmations alarmistes " et affirmé que le climat était bien plus chaud en l'an 1000 .Il a depuis pris position sur " l'insoutenable développement durable " suite au Grenelle de l'environnement en 2007.

Il est opposé depuis 1997 aux 35 heures car selon lui " ce n'est pas en ramant moins qu'on avance plus vite " et parce qu'il " faut des temps morts pour vivre le lien social dans les entreprises ". Il a également proposé en 2002, l'idée d'une sortie des 35 heures au moyens des heures supplémentaires non imposables, parlant de " black officiel " sans exonération de charges sociales .

Dans le milieu des économistes, il se caractérise par le lien qu'il fait systématiquement entre dynamique démographique et croissance économique.

En avril 2008, il prend position sur l'immigration dévoilée dans La Tribune Cette position a été critiquée par le Nouvel Observateur.

Œuvres principales 

  • Le Courage du bon sens, pour construire l’avenir autrement
  • " La prospective stratégique pour les entreprises et les territoires "
  • " La famille une affaire privée et publique "
  • Manuel de prospective stratégique
  • Le Choc de 2006
  • Creating Futures : Scenario-planning as a strategic management tool
  • Emploi : le grand mensonge
  • La
  • Grand Mensonge l'emploi est mort vive l'activité
  • , 
Published by Un Sage
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 22:23

La réalité des élections européennes dans le canton.

Etant donné le pourcentage de l'absentéisme, environ 60% ,les résultats ne peuvent être le reflet de ce que pensent tous les électeurs.

Sur 15.404 votants inscrits ,seuls 6.228 se sont rendus aux urnes avec 5.947 bulletins exprinés.

Pour l'UMP, qui est largement en tête, 29,39% des voix, pour les verts 22.72 % pour le PS 9,97 %, pour le MoDem 9,72 %.

Ces deux derniers partis font donc pratiquement jeu égal contrairement au scrutin national qui fait état de l'effondrement du MoDem,

Par contre les Verts (teintés de rouge) font une percée spectaculaire, dans notre canton.

L'europe n'intéresse vraiment pas les électeurs français, pourquoi ?

L'électorat jeune aurait boudé ces élections, ne se sentant pas concerné, bien que l'Europe conditionne leur avenir, et celui de leurs enfants.

Ils ne se sentent pas concernés par cette Europe qui est pour eux une chimère
Ils préfèrent s'éclater en écoutant de la musique techno, en se saoulant , en fumant des pétards
,ou en fréquentant les boîtes de nuit.

On ne peut que leur répéter ce que disaient déjà nos anciens : "Priez le bon Dieu d'en avoir toujours autant".

Ils s'en tamponne le coquillard car ils n'ont pas connu les périodes sombres de la guerre, les déportations, le maquis, le S.T.O,les fusillés par la GESTAPO,le retour des déportés rescapés des camps de la mort véritables squelettes ambulants etc...!!

Pour une fois tous les peuples d'Europe, de l'ouest et de l'Est consentent à se parler et même si des divergences se font sentir, au moins le plus important est bien qu'aujourd'hui, nous avons cessé de nous envoyer des pruneaux meurtriers sur la gueule ,avec toutes les conséquences catastrophiques de toutes sortes que cela entraînait..

La paix entre tous les peuples de l'Europe n'est- elle pas le bien le plus inestimable ?

Quant à cette l'Europe, si on peut lui trouver de nombreuses imperfections, son principal mérite est tout de même celui d'exister, l'Europe est aujourd'hui une nécessité face à la montée en puissance d'autres états, comme la Chine et l'Inde.

L'entente Franco-Allemande est un immense progrès loin d'être négligeable, souvenons de1870,1914 et 1940.!!

Il est bien déplorable que pour certains partis politiques ces élections ne se rapportent qu'à des enjeux nationaux, loin des préoccupations Européennes.

C'est bien connu, les électeurs ne votent pas pour quelque chose , mais contre quelqu'un !!

Des quatre partis politiques arrivés en tête de ce scrutin dans notre canton qui connaît les leaders ,illustres inconnus?

Grossetête pour l'UMP,Rivasi pour les verts, Peillon pour le PS, Bennhamias pour le MoDem (un ex Vert paraît-il) !!

De ce scrutin on peut faire le constat suivant:

1-La très faible participation de électeurs, dont environ 60% sur le plan national ont déserté les bureaux de vote.

Ils ont sans doute préférés ne pas se priver des plaisirs d'un veek-end, plutôt que de consacrer quelques minutes de leur temps à leur devoir de citoyens. Un bel exemple de citoyenneté!!

Toute élection avec un si petit nombre de participants est un échec, et aucun des partis ne peut se targuer d'une grande victoire.

2-La poussées extrêmement forte du mouvement écologiste, qui avec ses 22,72% ,est la deuxième force politique derrière l'UMP.Il semble que ce soit surtout des voix provenant du parti socialiste et de la gauche du MoDem qui ce sont reportés sur ce mouvement.

La vigueur du discours et du programme de Daniel Cohn-Bendit, dit "Dany le rouge" venu à la rescousse ont touché une certaine frange de l'électorat ,ainsi que le film "Home" présenté opportunément juste avant le scrutin,

Ce film au "scénario catastrophe" pour l'humanité, a certainement suscité beaucoup d'émotion chez des âmes sensibles, et déterminer leur choix ,sans approfondire leur réflexion ,fascinées par la couleur verte ,couleur de l'espérance, sans se douter qu'elle était effectivement rouge ?

Ils ne se sont pas du tout rendu compte qu'ils votaient pour des leaders "VERTS", énergumènes peu recommandables.!!

Un lanceur de pavé de mai 1968,qui a incité notre jeunesse à la débauche ,et qui n'a rien fait depuis, si ce n'est que se délecter dans la fonction de député Européen Allemand, et un faucheur de maïs plusieurs fois condamnés par la justice, mais toujours là éligible!!


Daniel Cohn-Bendit: L'ancien lanceur de pavés de mai1968

Qui est-il ?

Son parcours nébuleux

Un contestataire aux mœurs également contestables !!

Frère de Gabriel Cohn-Bendit, il naît à Montauban de parents juifs allemands réfugiés en

 Cohn-Bendit
Dit "DAny le rouge"

France en 1933 pour fuir le nazisme. Daniel Cohn-Bendit est apatride jusqu'à l'âge de 14 ans, où il opte pour la nationalité allemande pour ne pas faire son service militaire en France.

Un beau geste de reconnaissance à l'égard de la France qui l'avait accueilli !!

Brièvement membre de la Fédération anarchiste, puis du mouvement Noir et rouge, il se définira plus tard comme " libéral-libertaire ". En 1967, il est étudiant en sociologie à la faculté de Nanterre lorsque commence le mouvement de contestation qui deviendra le Mouvement du 22-Mars en 1968. Il est inscrit sur la liste noire des étudiants de l'université. À la suite de l'évacuation des locaux par la police le 2 mai, il fait partie des étudiants qui vont occuper la Sorbonne le lendemain. Il sera avec Alain Geismar et Jacques Sauvageot l'une des figures de proue du " mouvement de Mai ". Le 21 mai, alors qu'il est en voyage à Berlin, il est interdit de séjour en France. Il y revient le 28 mai, cheveux teints et lunettes noires, pour un meeting à la Sorbonne où il est acclamé. Le slogan " Nous sommes tous des juifs allemands " résumera ce soutien des jeunes à celui que la presse nomme " Dany le rouge ". L'arrêté d'interdiction de séjour ne sera levé qu'en 1978.

Dès la fin des " événements ",citoyen allemand, il s'installe à Francfort-sur-le-Main, où il s'intègre à la mouvance contestataire. Il est successivement aide-éducateur dans une crèche autogérée, employé à la librairie Karl-Marx, mais s'éloigne peu à peu d'une perspective contestataire : ayant jusqu'alors dénoncé les " élections bourgeoises ", il entame une carrière politique, à gauche.

En 1975, Daniel Cohn-Bendit publie le livre "Le Grand Bazar" dans lequel il évoque ses activités d'aide-éducateur au jardin d'enfants autogéré de Francfort. Certains passages de cet ouvrage théorisent l'éveil à la sexualité des enfants de 1 à 6 ans et témoignent de rapports physiques ambigus (il parle notamment de " caresses " qu'il donnait, et d'attouchements qu'il recevait, de façon explicite ) entretenus avec eux.
Il avait également évoqué cela de manière provocante lors de l'émission Apostrophes du 23 avril 1982.

En 2001, une polémique éclate à propos de son livre, ces passages pouvant être alors considérés, vingt-cinq vingt-cinq ans plus tard, comme une complaisance intolérable envers la pédophilie.
 Des citations du livre venaient en effet d'être diffusées à la presse internationale par la journaliste allemande Bettina Röhl (fille d'Ulrike Meinhof, une ancienne membre de la Fraction armée rouge), qui s'en prenait à d'anciennes personnalités de Mai 68, notamment Joschka Fischer et Cohn-Bendit[

De manière récurrente, des responsables politiques ont également évoqué cette part d'ombre, notamment Marine Le Pen en 2004, ou, lors d'un débat houleux, François Bayrou en 2009.

Par-delà la polémique politique perce également l'un des aspects controversés de Mai 68, lors duquel certains avançaient l'idée de " libération sexuelle " de l'enfant.

En 1981, il soutient la candidature de Coluche à la présidence de la République.
En 1989, il est nommé adjoint au maire SPD de Francfort-sur-le-Main, chargé des affaires multiculturelles.

Daniel Cohn-Bendit est député au Parlement européen depuis les élections européennes de 1994. Il a été d'abord élu comme représentant des Verts allemands puis fut tête de liste des Verts en France (sa liste obtient 9,72 % des voix en juin 1999, second meilleur résultat des Verts français aux élections européennes après celui d'Antoine Waechter en 1989), enfin comme représentant des Verts allemands le 13 juin 2004. Ses options économiques " sociales-libérales " et son soutien à la libéralisation des services publics l'éloignent un peu de la majorité des écologistes européens qui considèrent que le dogme libéral est incompatible avec les moyens que nécessitent la préservation de la planète et le combat pour la justice sociale, et donc avec le paradigme écologiste.
Daniel Cohn-Bendit plaide également pour une politique d'immigration " ouverte ", et pour la dépénalisation des drogues dites " douces " (cannabis)

Porte-parole du Parti Vert européen, créé en février 2004, puis vice-président du Mouvement Européen-France depuis février 2007, il soutient Dominique Voynet lors de l'élection présidentielle de 2007.

José Bové:Le Faucheur de maïs:
:Qui est-il?

Un repris de justice !!

Son parcours judiciaire :

Au cours de son parcours judiciaire, José Bové a été accompagné par François Roux, avocat

 José Bové
Pollueur à la bouffarde

à la Cour de Montpellier. En 2003, José Bové a sollicité une grâce présidentielle. Il a été entendu puisqu'il a été partiellement grâcié et le reste de sa peine adapté. Il n'est resté en prison qu'un mois et 10 jours au lieu des 22 mois prononcés contre lui. Dans des conditions normales de remise de peine, il aurait du effectuer au minimum 7 mois de prison.

  • 1976 Condamnation à quatre mois de prison avec sursis et privation de ses droits civiques pour activités antimilitaristes (il avait volé des documents concernant un projet d'extension du camp militaire du Larzac).
  • 18 février 1998 : condamnation à huit mois de prison avec sursis par le Tribunal correctionnel d'Agen pour la destruction d'un stock de semences transgéniques sur un site de Novartis à Nérac en Lot-et-Garonne.
  • 20 octobre 1998 : le Tribunal de Tahiti le reconnaît coupable d'entrave volontaire à la navigation ou à la circulation d'aéronef. Néanmoins, il est dispensé de peine.
  • 27 octobre 1999 : le Tribunal correctionnel de Rodez (Aveyron) le reconnaît coupable, avec 8 membres de la Confédération paysanne, de " violence en réunion ". En mars 1999, ils avaient séquestré trois fonctionnaires de la préfecture. Néanmoins, il est dispensé de peine.
  • 13 septembre 2000 : trois mois de prison ferme par le Tribunal correctionnel de Millau pour le vandalisme du chantier de McDonald's le 12 août 1999. Le 22 mars 2001, la Cour d'appel de Montpellier confirme la peine, et le condamne à 6 000 francs d'amende (915 ) pour la brève séquestration des fonctionnaires de la Direction départementale de l'Agriculture de Rodez en mars 1999.
  • 20 décembre 2001 : la Cour d'appel de Montpellier condamne José Bové à six mois d'emprisonnement pour destruction de plants de riz transgénique en juin 1999 dans une serre du CIRAD (peu de temps avant qu'il soit planté en Camargue) à Montpellier. En première instance, le 15 mars de la même année, le tribunal correctionnel de Montpellier avait infligé dix mois d'emprisonnement avec sursis et deux ans de mise à l'épreuve à José Bové.
  • 6 février 2002 : la Cour de cassation rejette son pourvoi formé au sujet de sa condamnation à trois mois d'emprisonnement ferme pour les dégradations du McDonald's de Millau. Elle fait de même à l'encontre de sa condamnation à 915 € d'amende dans l'affaire de Rodez.
  • Du 19 juin au 1er août 2002 : José Bové purge le reliquat de sa peine de trois mois d'emprisonnement pour la destruction du McDonald's de Millau, à la maison d'arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault) (trois semaines de détention provisoire avaient déjà été effectuées en 1999).
  • 22 octobre 2002 : le Tribunal correctionnel de Foix le condamne à 100 jours-amende d'un montant de 30 € par jour, pour le fauchage, en avril 2000 d'un champ expérimental de colza transgénique cultivé par le Centre technique interprofessionnel des oléagineux métropolitain (Cetiom) à Gaudiès (Ariège). José Bové ne fait pas appel.
  • 19 novembre 2002 : la Cour de cassation rejette le pourvoi formé contre sa condamnation par la Cour d'appel de Montpellier le 20 décembre 2001 à six mois d'emprisonnement ferme pour la destruction de plants de riz transgénique en juin 1999.
  • 26 février 2003 : condamnation à dix mois de prison ferme. Rejet du pourvoi par la Cour de cassation à l'encontre de la peine de six mois de prison prononcée par la Cour d'appel de Montpellier fin 2001 et révocation de la moitié du sursis des huit mois prononcé par le Tribunal correctionnel agenais. Les condamnations en question sanctionnent la destruction de plants de riz transgénique au centre CIRAD de Montpellier et de semences de maïs transgénique dans les locaux de la société Novartis à Nérac.
  • 22 juin 2003 : incarcération à la prison de Villeneuve-lès-Maguelone.
  • 2 août 2003 : libéré suite à une grâce présidentielle (à l'occasion du 14 juillet) et aménagement de peine avec assignation à résidence.
  • 8 novembre 2004 : cité à comparaître devant le tribunal de Toulouse pour répondre de sa participation à une action de destruction de parcelle de maïs transgénique le 25 juillet 2004 à Menville dans le département de la Haute-Garonne avec huit autres personnes inculpées (le député (Verts) Noël Mamère, le député européen (Verts) Gérard Onesta, José Bové, les élus municipaux toulousains François Simon (ex-PS) et Pierre Labeyrie (Verts), l'ancien secrétaire national des (Verts), Gilles Lemaire, et le conseiller régional d'Aquitaine (Verts), Michel Daverat, Jean-Baptiste Libouban, des Communautés de l'Arche (fondées par Lanza del Vasto), fondateur du mouvement des faucheurs volontaires et un agriculteur Jean-Aimé Gravas). La cour a accepté de juger les 224 autres personnes qui avaient participé à cette manifestation et qui revendiquaient leur geste comme une " action collective de désobéissance civile ".
  • 17 mars 2005 : Audience en appel de cette décision, à la demande du Ministère public, qui souhaitait limiter le jugement aux 9 principaux prévenus, et non à l'ensemble des faucheurs volontaires.
  • 15 novembre 2005 : Condamnation à 4 mois de prison ferme par la Cour d'Appel de Toulouse. Il se pourvoit en cassation.
  • 7 février 2007 : Rejet de son pourvoi en cassation. Il déclare : " Je serai peut-être le premier prisonnier politique qui sera en même temps candidat à l'élection présidentielle ", cette déclaration a été critiquée par l'avocat et blogueur Eolas (pseudonyme), car selon lui, José Bové savait qu'il n'y avait aucune chance pour qu'il aille en prison avant l'échéance électorale.
  • 27 mars 2007 : José Bové est convoqué devant le Tribunal de Villefranche-de-Lauragais pour avoir participé au défrichement d'une culture de maïs OGM en Haute Garonne, le 30 juillet 2006.
  • 12 novembre 2007 : Convocation à Millau, devant un juge d'application des peines, dans le cadre de sa condamnation à de la prison ferme pour un arrachage de maïs transgénique en juillet 2004 en Haute-Garonne.
  • 17 décembre 2007 : sa peine est finalement commuée en jours amendes d'un montant total de 4 800 euros.
  • 10 juillet 2008 : le procès de douze militants anti-OGM, dont José Bové, a été reporté au 27 août. Ils sont poursuivis pour la dégradation d'un stock de maïs transgénique effectué le 4 novembre 2006 à Lugos.
  • 4 septembre 2008 : le tribunal de Toulouse le condamne à 180 jours-amende à 100 euros pour destruction de maïs en 2006 en Haute-Garonne.
  • 17 septembre 2008 : " le tribunal correctionnel de Carcassonne a relaxé ce mercredi l'ensemble des militants anti-OGM, parmi lesquels José Bové, poursuivis pour entrave à l'exercice de la liberté du travail après avoir envahi le site du semencier Monsanto, à Trèbes (Aude) le 13 avril 2006 ". etc...
  • Voilà les deux énergumènes, têtes de liste des "Verts", qui grisés par leur succès maintenant cherche à s'allier avec le PS,
    Ce serait bien l'alliance de "la carpe et du lapin .
    Alors que l'ECOLOGIE devrait être un mouvement absolument apolitique, sans aucune allégeance.

    Soyons sérieux; Ces écologistes planent dans une atmosphère idyllique, mais malsaine. Ils n'ont ni les pieds sur la terre ni la tête dans le ciel !!

Ils sont contre les OGM, en particulier le maïs, que Bové avec une équipe de faucheurs illuminés détruisent systématiquement sur le sol français.
Ils ne s'insurgent pas contre les produits d'importations tels le soja ou autres céréales ,nécessaires à la nourriture du bétail, ou qui entrent dans une quantité de produits destinés à la consommation humaine qui sont eux aussi des OGM.

Ils ne dénoncent pas les traitements insecticides et pesticides utilisés à foison sur les fruits et les légumes, qui sont peut-être plus nuisibles à la santé. (Jusqu'à une quinzaine de traitements annuels)

Ils ne dénoncent pas la pollution des terres cultivables des leurs amis les agriculteurs, par les épandages de lisiers douteux, et l'emploi excessif des engrais au nitrate etc...

Il est vrai que ce Monsieur Bové est lui-même le premier pollueur de France en envoyant avec sa bouffarde des fumées délétères dans l'atmosphère et qu'un autre écologiste plus célèbre parcoure la planète avec un ULM qui crache du CO2 ? (on murmure sous le manteau qu'il serait même sponsorisé par un grand groupe français fabriquant des pesticides et des insecticides!!

Ils veulent supprimer le nucléaire ,mais pour le moment les solutions de rechange sont bien maigres!!

L'Allemagne ,sous leur pression ,s'y est engagée, mais est bien contente de demander à la France de lui fournir du courant fabriqué par le nucléaire !!

Tous ces bons samaritains sont-ils prêts à se priver d'électricité, source principale de leur confort, dont on peut faire un inventaire à la Prévert :

Sont-ils prêts à supprimer leurs machines à laver le linge et la vaisselle, plaques de cuisson, hottes d'aspiration, micro ondes, ventilateur, pompes à eau, ascenseurs, télévisions, téléphones portables ou fixes, ordinateurs chaînes hi-fi, MP3, radiateurs électriques, grille -pains ,climatiseurs, volets roulants, aspirateurs ,radios ,ordinateurs ,frigos,congélateurs,gros 4X4  etc... etc....

A supprimer des éclairages publics la nuit dans toutes les villes ,à la suppression des enseignes au néon qui restent inutilement allumés toute la nuit, à arrêter toutes les usines grosses mangeuses d'électricité.

Sont-ils prêts à tolérer l'assombrissement de tous les bâtiments publics, bureaux, écoles, hypermarchés, hôpitaux, discothèques,cinémas ,boites de nuit (avec des sonos et des flashs qui consomment des milliers de kw ) qui sont en éclairage artificiel toute la journée et pour certains toute la nuit également etc... etc..

Ils  sont contre les barrages hydrauliques, énergie non polluante, qui sois-disant gâtent les sites.

Iis sont aussi contre  l'aménagement des canaux, qui permettrait un transport fluvial moins polluant que les camions pour la même raison
Il n'est pas question de rouvrir les mines de charbon qui polluent.(Exemple la Pologne et l'Allemagne).D'ailleurs trouveraient-t-on encore en France du monde pour y travailler, sinon des Polonais!!

Actuellement ils nous proposent comme solutions de rechange que les panneaux photovoltaïques sur les toitures et des éoliennes.

Si on truffait la France de ceux-ci on ne pourrait satisfaire les besoins actuels que d'environ 2%, et ceux-ci ne peuvent encore que croître dans l'avenir!! (nous sommes déja en état de manque et dans l'obligation d'acheter du courant à la Grande Bretagne)

Ne détruisent-ils pas l'harmonie de nos paysages avec ces solutions ?

De plus ces panneaux auraient une durée de vie d'efficacité d'environ 10 ans, selon les climats, et composé de silicium il poserait un problème pour leur dépollution !!

On allèche les gogos avec ce genre de production, en leur promettant du bénéfice par la revente de leur surproduction à l'EDF qui est obligé de leur acheter au double du prix facturé aux usagers, un véritable scandale.

Certains adeptes qui ont optés pour ce genre de production ont même l'impudeur de déclarer à la télévision qu'ils revendent l'intégralité de celle-ci à l'EDF,sans l'utiliser ,préférant consommer pour leur usage personnel l'élèctricité EDF,moins chère!!

Ils nous dénoncent notre asphyxie de la planète par le CO2

Sont-ils prêts à demander la suppression ,de tous trafics aériens ,qui consomment des millions de litres de Kérosène polluant chaque pour ,des courses de voitures, des satellites de communications mis sur orbite, de tous les véhicules, voitures ,camions, tracteurs, engins de chantiers ,de tous les chauffages centraux marchant au fuel et au gaz etc.. etc..

Pour le moment on ne nous propose que des voitures hybrides qui coûtent 50% plus chère ,qui n'ont une autonomie que d'environ 200 kms et qui auront elles aussi besoin d'électricité pour recharger leurs batteries. (Il faut en moyenne 5H pour unrerecharge).

Si chaque titulaire d'un permis de voiture français utilisait ce genre de voiture, il nous faudrait l'équivalent de la production d'une centrale nucléaire pour ce rechargement.

Sont-ils prêts à demande à leurs "Camarades "agriculteurs de supprimer tous les engrais à base de nitrate qui polluent les nappes souterraines et à leurs "camarades" de la CGT grévistes, de ne plus faire brûler des pneus source de dégagements gazeux très nocifs, sur leurs barrages ?

On nous propose de nous chauffer au bois ,qui serait un moyen écologique, alors que c'est un important vecteur de CO2.!!

Une étude faite sur la commune ce Chamonix ,pendant la fermeture du tunnel du Mont Blanc, a révélé en période hivernale une atmosphère plus polluée en CO2, due à l'utilisation des inserts comme moyen de chauffage!!

Alors soyons sérieux, nous souhaitons tous une terre propre,mais la solution est beaucoup plus complexe que certains le pensent.
C'est un problème vital qui doit être traité au niveau de la planète. Ce n'est pas en envoyant siéger à Bruxelles des énergumènes du genre Bové et Cohn-Bendit, que ce problème sera résolu.

Nous gouvernants sont bien au courant de cette situation ,nous sommes parmi les pays les moins pollueurs mais nous ne sommes pas les seuls sur cette planète ,il faut convaincre les autres qui sont les champions de la pollution qui n'a pas de frontière.

De grands savants ,sans être d'ailleurs toujours d'accord se penchent bien sur le problème majeur du réchauffement de la planète, mais ou est la solution !!

Les uns pensent que celui-ci est un phénomène inéluctable, provenant du changement de la position de la terre par rapport au soleil, seulement aggravée par la main de l'homme.

Ils se demandent pourquoi les glaciers ,dans notre région qui descendaient du Mont Blanc jusqu à Genève il y a des millénaires, sont aujourd'hui réduits à une peau de chagrin, pourquoi le niveau des mers est monté.

Pour preuve des grottes occupées par des humains dans la préhistoire se trouvent actuellement dans des falaises inaccessibles au-dessus des vallées, ou noyées dans la mer sous des dizaines de mètres d'eau.

Ils se demandent pourquoi des régions de la planète qui était verdoyante, nourrissant des herbivores géants sont aujourd'hui réduites à l'état de désert!!

Tout cela s'étant produit à une époque ou l'on ne devait avoir pas beaucoup de CO2 dans l'atmosphère!!

Ceux-ci sont passablement décriés.(Claude Allègre)

D'autres prétendent que seule la main de l'homme est responsable ,évoquant un trou dans la zone d' ozone ,et que tous nos maux ne proviennent que d'une pollution excessive de la planète ,de notre fait.

Qui a tort, qui a raison ?

Nous , petite fourmi impuissante sur la planète ,on ne peut que souhaiter que tous les dirigeants de celle-ci s'uniront un jour en prenant conscience du problème de son réchauffement, au moins pour le ralentir et qu'ils éviteront à nos descendant le scénario catastrophe que nous a présenté le film "HOME" !!

L'humanité périra-t-elle sous le poids de ses déchets et de sa pollution, toute chose à un commencement mais aussi une fin !!

On peut se demander pourquoi "Dieu maître de l'univers,créateur du ciel et de la terre qui sait tout,,entend tout ,voit tout" ,ne réagit pas en voyant la lente destruction de son oeuvre !! 
C'est certainement ,parcequ' il a déja, été complètement asphyxié sur son nuage blanc par le  CO2  de la bouffarde de José Bové.!!
 

 

 

 

 

 

 

 

 

: ?
Published by Un Sage