Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 11:24

gouter.jpgLe nouveau refuge 

Cet édifice hors du commun fait rêver et surprend par son audace

 

Perché à 3.835 d'altitude cette nouvelle construction audacieuse sur l'arête du Goûter, œuvre de l'architecte Hervé Dessimoz, propriété du Club Alpin Français, est une étape incontournable pour l'accès au Mont Blanc par la voie royale de Saint Gervais.

C'est la plus haute d'Europe, la plus moderne  et la plus spacieuse avec ses 120 places sur quatre niveaux.

Sa forme ovoïde à pans coupés a été conçue pour résister aux tornades, tempêtes de neige et vent jusqu'à 240 km heure.

Enveloppée d'inox sur une charpente en épicéa, elle est équipée de ce qu'il y a de plus moderne en capteurs solaires, photovoltaïques et thermiques qui lui permettent une autonomie complète pour l'éclairage, l'eau chaude et le chauffage.

L’ouverture de ce nouveau refuge du Goûter, prévue initialement le 30 août 2012, puis officiellement aux  7 et 8 septembre, et annulée par le maire de Saint Gervais a été finalement reportée à la saison 2013. La Fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM), propriétaire du bâtiment, a pris la décision de reporter l’ouverture en raison de retards dans les travaux dus à une météo peu clémente et d’un incident technique survenu mi-août dans le circuit de refroidissement du système solaire thermique. L’incident technique a déclenché une fermeture administrative pour raisons de sécurité qui reporte la période de test.

Prétexte peu crédible, car le lundi 20 aout les deux parties, la Fédération des Clubs alpins et de la Montagne et la mairie de Saint Gervais, après une énième réunion se sont officiellement déchirés  au sujet de cette inauguration.

La bonne entente entre le FFCAM et la mairie de saint Gervais serait en train, selon la presse, de "virer en eau de boudin".

Motif de ce désaccord, une question de "pognon" et d'hélicoptère.

Tant qu'il y aura des hommes sur la terre

Ils se querelleront pour des misères

(Proverbe d'un pessimiste)

 

Du rififi entre les organisateurs :

Histoire de pognon:

Une grande fête était prévue à Saint Gervais et au refuge pour l'inauguration, mais Jean Marc Peillex maire de cette commune à "pris la mouche" craignant de supporter seul  les frais de cette manifestation l'a fait annuler

Ses explications:

"Dès le départ  il était question de centraliser toute la fête à Saint Gervais et de faire monter au refuge à pied une cordée représentative, comprenant Aurélien Ducroz champion de freeride, Nicolas Escudé  champion de tennis, le directeur de la Compagnie du Mont Blanc et des maires de Chamonix, des Houches et bien naturellement de lui-même la construction étant sur son territoire.

 Le comité olympique était chargé de trouver un médaillé de Londres pour accompagner cette petite cordée.

A Saint Gervais diverses manifestations ludiques étaient prévues avec buffet de spécialités savoyardes.

Le tour avait un coût prévisionnel de 93.000 €, qui aurait été certainement insuffisant au final.

La filière bois aurait financé à hauteur de 60.000 €, le reste environ 30.000 € devait être partagé également entre la commune et la FFCAM.

Cette dernière par la voix de son Vice-président Raymond courtial  déclarait qu'il n'était pas possible de tout demander à ses mécènes à trois semaines de la cérémonie d'inauguration, le délai étant trop court.

Du coup Jean Marc Peillex a pris la mouche, craignant de supporter seul tous les frais, a fait annuler unilatéralement la cérémonie d'inauguration, au grand dam de Raymond Courtial, à qui il a reproché de n'avait encore pris aucun contact avec les prestataires au 21 août.

Histoire d'hélicoptère:

Marc Peillex accuse la FFCAM de lui en vouloir pour ne pas avoir autorisé la dépose au refuge par hélicoptère la ministre des sports Valérie Fourneyron, qui de ce fait avait annulé sa participation.

Pas tout de même glorieux pour cette ministre, soi-disant du sport, de ne pas vouloir ou pouvoir accéder au refuge, à 53 ans  avec piolet et crampons comme la cordée prévue!!

Dommage, car cette girouette politique aurait pu aider  la cordée en lui montrant la provenance du vent!!

Ce médecin généraliste, née Valérie Absire est issue d'une famille de tanneur de la bourgois industrielle rouennaise, les Absire-Sevrey.

Grandissant au sein d'une famille traditionnellement de droite, elle en partage les opinions durant son adolescence : à l'âge de 14 ans, elle est sympathisante de Valérie Giscard d'Estaing au moment de la campagne présidentielle de 1974,et ses  convictions évoluent vers la gauche dans les années 1980.

 

 

 

 

 



 

 

 

Published by Un Sage
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 16:37

Mont Blanc : une poche d'eau glaciaire menace les vallées

  

Par Tristan Vey
Journaliste web,

 

 

Un nouvel effondrement crée une énorme cavité sous le glacier

 Une masse de 65.000 tonnes d'eau s'est actuellement accumulée dans une poche sous le glacier de la Tête-Rousse. Si elle se déversait brutalement dans la vallée, ce sont plus de 900 familles et de nombreux touristes dont la vie serait mise en danger 

Déja en 1892

tete-rousse-N-23-jpg.jpg 
Cavité de glace effondrée après la rupture de la

poche d'eau du glacier de Tête-Rousse en 1892. (Photo d'époque)

 

1892. Une poche d'eau sous-glaciaire, située sous la tête du glacier de Tête-Rousse, dans la vallée du Mont Blanc, fait sauter un bouchon de glace pour se libérer. Les 100.000 tonnes d'eau se déversent en quelques minutes dans la vallée. Arbres, rochers, graviers et sédiments viennent grossir une coulée qui se transforme peu à peu en «lave torrentielle». Les vallées du Bionnassay, du Bon Nuant et de Bionnet au Fayet sont ravagées par ce monstre d'un million de mètres cube. L'établissement thermal de Saint-Gervais est détruit. La lave emporte avec elle les vies de 175 personnes.

  effondrement-tete-rousse.jpg 

 La nouvelle poche d'eau

 

La découverte d'une nouvelle poche d'eau, d'un volume estimée à 65.000 m3, sous le même glacier, vient aujourd'hui raviver le douloureux souvenir. Christian Vincent, géomètre et topographe au CNRS spécialisé dans les observations glaciologiques, explique qu'une anomalie a été observée dans les relevés de 2007. Des analyses par résonnance magnétique ont confirmé les craintes des chercheurs le 13 juillet dernier. Une nouvelle poche menace la vallée.

L'imminence de la rupture reste inconnue


L'installation du sysème d'alerte est en cours. Des travaux dangereux à plus de 3000m d'altitude. «Le risque de rupture existe, ne serait-ce qu'en référence avec 1892, mais son imminence nous reste inconnue», tempérait toutefois le préfet de Haute-Savoie, Jean-Luc Videlaine. «Cela peut très bien rompre maintenant, dans 100 ans ou dans 1000 ans», constate le maire de Saint-Gervais. Ces poches restent en effet très mal comprises par les scientifiques. Elles peuvent se former sous le glacier (poche sous-glaciaire) ou à l'intérieur (poche intra-glaciaire). L'eau des fontes vient s'y accumuler peu à peu. Quand la pression devient trop grande, un bouchon de glace est expulsé du glacier et la gigantesque masse d'eau est libérée. C'est probablement le plus spectaculaire danger que recèlent les glaciers.

Deux millions et demi d'euros ont donc été investis pour apporter des solutions. L'Etat et des fonds européens apporteront 80% de la somme, la commune de Saint-Gervais et le département de Haute-Savoie, financent le reste. Les habitants ont ainsi appris mercredi qu'un système d'alerte à la rupture était d'ores et déjà en cours de réalisation. Une partie serait d'ores et déjà opérationnelle. En outre, à partir du 20 août, «des travaux de pompage vont commencer afin de prévenir tout risque de rupture», a annoncé le maire. Seule une cavité contenant 25.000m3 a pu être localisée avec suffisamment de précision, à 75 mètres de profondeur, et devrait pouvoir être vidangée.

Un risque accru par l'urbanisation et la fréquentation du site.

Il s'agit de protéger plus de 900 familles et une zone fréquentée par de nombreux touristes le glacier est situé sur la voie normale d'ascension du Mont Blanc. «Il ne faut pas se voiler la face, l'urbanisation et la fréquentation touristique du glacier rendent le risque bien plus important qu'en 1892», s'inquiète le maire.

De son côté Christian Vincent explique que l'origine de la poche «reste encore inexpliquée». «Le réchauffement climatique qui a diminué l'épaisseur du manteau neigeux situé sur le glacier» pourrait expliquer le phénomène. Cela reste toutefois très difficile à déterminer. De manière paradoxale, le glacier serait en effet moins protégé du froid l'hiver ce qui boucherait une partie des voies d'écoulement naturelles. L'eau s'accumulerait donc pour former ces dangereuses réserves d'eau.

 

 

 

Published by Un Sage
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 11:59

 

 depanneuse.corrigee-jpg.jpgDessin de Deligne extrait du journal "Le pèlerin,) 

(commentaire de M. Ronchon )

Pourquoi appeler Monsieur Ayrault et non Monsieur Holland ? 

Pour la bonne raison que ce dernier ne possède pas de voiture(déclaration ISF) et n'a peut-être pas son permis de conduire !! 

Published by Un Sage
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 11:16

  caricature-ordi-copie-1.jpg

    

Michel Thabuis "prend la mouche" avec juste raison

 et prend la place de Monsieur Ronchon

(Propos inspiré d'un article d' Alexandra Collomb paru dans le "Messager" du 26 juillet)

 

Michel Thabuis "moinne" "arsouille"ronchonne"contre la CCPR  en déclarant que la solidarité est absente au sein de cet organisme."

Ecole de musique, MJC ,Office du Tourisme, sport, toutes les infrastructures Rochoises sont ouvertes à tout le canton, mais seule la ville de la Roche en supporte les frais.

Il l'a signalé, en pure perte, à plusieurs reprises auprès des ses collègues de la CCPR, (dont il est Vice-président), qui font la sourde oreille,  à l'exception de Cornier, pour l'école de musique

A l'appui de ce "moinage" il cite les chiffres  des frais pour 2011:

-MJC : Frais de fonctionnement 361.112 € financés à 96% par la Roche alors que sur les 1.700 membres 800 viennent de l'extérieur.

-Office du Tourisme: subvention de 200.000 €, rien des autres communes:

-Infrastructures sportives: Frais de fonctionnement 561.000 € supportés entièrement par la Roche, alors qu'elles sont utilisées à 50% par des gens de l'extérieur.

-Ecole de musique: Frais de fonctionnement 277.669 € payés intégralement par la Roche à l'exception d'une participation de Cornier, alors qu'elle est ouverte à tous.

-C'est le même scénario pour la maison intergénérationnelle et la médiathèque en cours de réalisations

Ces dépenses ne représentent que les frais de fonctionnement et ne tiennent pas compte des dépenses engendrées par l'entretien des bâtiments

Michel Thabuis , avec juste raison n'en démord pas en déclarant:

"Cela fait dix ans que je le dis et rien ne se passe. J'ai fait preuve de patience, mais je dois protéger l'intérêt des Rochois. Actuellement, ils financent par leurs impôts des activités des habitants des autres communes. Avec la crise que nous subissons et la suppression des subventions de l'état,  je demande plus de solidarité de la com'com. La ville de la Roche ne peut plus fiancer seule toutes ces structures.les compétences culture, sport, social, tourisme sont d'intérêt communautaire, et notre cm'com comme partout devrait les avoir"

Il ajoute également que la notion de "ville centre" qui donnait lieu à une subvention de l'Etat n'existe plus ayant été reportée au profit des intercommunalités.

Pour le moment seulement à titre d'avertissement pour les maires des enfants concernés, 11 familles sur 200 ont été informées par courrier en juin, que leurs enfants n'étaient plus admis à l'école de musique.

"Je considère que c'est dur pour eux. Nous sommes prêts à accueillir tous les enfants dans le cadre de nos possibilités, à partir du moment où les autres communes participent au budget".

En outre les non Rochois n'ont plus accès au centre d'animation et au périscolaire, mais pour l'instant cela n'est pas envisagé pour d'autres infrastructures, mais s'il n'y a pas de réaction, le conseil municipal devra trancher, dixit Monsieur le Maire.

Les leaders de l'opposition, Pascal Casimir et Isabelle Deriaz,qui pratiquent toujours la devise de Pierre Bac, "pour ce qui est contre et contre ce qui est pour" critique cette position de Marcel Thabuis,  Ali Harabi restant muet sur ce sujet épineux.

Certainement la grande majorité des Rochois approuveront cette décision courageuse car une communauté de communes comme son nom l'indique à bien la vocation  de mettre en commun toutes les dépenses afférentes à des organismes dont tous les adhérents profitent, sinon à quoi peut-elle bien servir ?

Si elle consiste seulement à faire payer des impôts supplémentaires à la principale commune qui se décarcasse pour créer des structures auxquelles tout le canton à accès et à créer des doublons de fonctionnaires territoriaux, elles n'a plus de raison d'être,si la solidarité est aux abonnés absents.

Marin-Gaillard, président de la CCPR, maire de Saint Pierre, n'aurait pas voulu s'exprimer sur cette position de Marcel Thabuis, en préférant "botter en touche".

Il avait pourtant été élu à cette présidence, grâce à Michel Thabuis  qui avait mené campagne  pour dégommer de cette fonction le maire d'Amancy, qui en à toujours "gros sur la patate"!!

Le courant semble bien mal passé entre ces  édiles de La Roche et Saint Pierre: "Les amis d'hier sont-ils les ennemis  d'aujourd'hui" ?

La commune de Saint Pierre à tout, son école de musique, son gymnase, sa médiathèque, sa maison pour personnes âgées(MAPAD) et son maire Président de la CCPR prétend que cette ire du maire de la Roche ne le concerne pas (et pour cause), que celle-ci (la CCPR)n'est pas le centre de tout ,que la position de Michel Thabuis dépend du souhait des communes, "ce sentiment d'absence de solidarité n'appartenant qu'à lui" !! 

 

  La solidarité n'existe pas: n'existe qu'une coalition d'égoïsmes. Chacun reste avec les autres pour sauver soi-même

(Francesco Alberoni)

 

 

 

 

 

 

 

Published by Un Sage
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 09:57

La municipalité a fait rénover l'ancienne annexe de l'école du Plain Château,place Saint François,vouée à la démolition dans un précédent projet ,pour mettre à la disposition des associations les locaux du rez-de-chaussée,comprenant quatre anciennes salles de classes .

La ville ne compte pas moins de 160 associations !!

Trois salles seront mutualisées pour ces associations qui feront des demandes,en fonction des jours et des besoins.

La quatrième déja occupée abrite les locaux de l'Université Populaire départementale et locale.

l'UP du pays rochois présidée par Jacques Feutelais s'y est déja installée .

Monsieur le maire Michel Thabuis a décidé que ce bâtiment s'appelerait  désormais "Espace Louis Caul-Futy".

 

Qui est cet illustre personnage Louis -Caul-Futy peu connu des rochois.?

 caul futy-copie-1  espace-caulfuty.corrigeJPG.jpg
 Louis Caul-Futy    Plaque comémorative

 

Rochois d'adoption depuis 1992 il a été désigné par le maire pour présider le conseil des Sages , celui des Jeunes et des enfants.

 Ancien cadre commercial dans une société de transports,  il s'oriente dans la vie active et préside diverses associations,en particulier l'Université Populaire(d'obédience socialiste) 

Beau parleur, "s'écoutant parler", héritage de son métier commercial, il devient un personnage incontournable pour le maire Michel Thabuis.

Socialiste déclaré il a soutenu Ségolène à la présidentielle de 2007.faisant parti de son comité de soutien et Michel Thabuis aux municipales (voir sa déclaration du 7 mars 2008 sur radio Perrine) en déclarant que celui-ci menait bien une politique de gauche.

En faisant nommer Ali Harabi fervent socialiste à la CCPR et en donnant le nom de cet espace à Louis Caul-Futy autre fervent socialiste, Michel Thabuis confirmerait  bien un certain penchant pour la gauche tout en se prétendant sans étiquette.

 

Ce qu'a dit Louis Caul-Futy à l'occasion de la pose de cette plaque commémorative:

 

Je crois en l'homme, en sa capacité de penser, d'agir et de transformer la démocratie vers plus de fraternité

 

On pourrait y ajouter

"Faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais",

quand on voit la zizanie qui règne au sein du Conseil Municipal

 

 

 

Published by Un Sage
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 18:19

Un oubli réparé

mairie liberté réf fronton corrigé picasaJPG 
  La mairie  Détail du fronton actuel

Le fronton de la mairie de La Roche porte désormais la devise de la république comme pratiquement toutes les mairies de France.

 

Liberté Egalité Fraternité

 Le bâtiment de la  mairie a été édifié en 1842 alors que la Savoie était sous la domination du roi de Sardaigne et terminée en 1847.Lors du rattachement à la  France en 1860 on a probablement oublié.d'inscrire cette devise.

 

 Définition de la Fraternité  

"Lien de solidarité et d'amitié entre des êtres humains"

.

 

Certains conseillers municipaux devraient bien regarder cette devise en entrant dans le bâtiment avant de débattre et  surtout s'en inspirer ,la fraternité semblant absente  et remplacée par l'inimitié.

La colère nous rend  aveugle et fou car,avec elle ,la raison s'envole

(Pietro -Aretino)

 

Published by Un Sage
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 17:41

Nouvelle épisode d'un roman feuilleton

Un nouveau groupe d'opposition au conseil municipal

 arigi.jpg  deriaz  Laurent%20PATERNAULT
 HArabi Ali   Dériaz Isabelle   Paternault Laurent

  Décidément la "Fraternité" ne règne pas au sein du Conseil Municipal ,malgré ces visages souriants qui inspirent la compassion 

 

 Ces trois conseillers  municipaux ont décidé d'unir leurs précieux neurones Ecolo-Socialistes pour former un nouveau groupe d'opposition à la majorité qui s'intitulera ;

"La Roche ville d'avenir"

 

Ali Harabi le leader de cette équipe,(soutenu par Ségolène Royale aux dernieres législatives )l'a annoncé officiellement à la réunion du Conseil du  27 juin

          Ces trois opposants de plus avec les six du Modem      qui existent déjà  "Au   cœur des Rochois" pourraient constituer une armada  bien   décidée à se faire entendre au sein du conseil.

 

Laurent Paternault, sans tarder, coïncidence ou non, est intervenu au sujet du parking du Foron sous le Pont Neuf

Les travaux devraient commencés en septembre,une subvention ayant été demandée au SYANE

parking-du-foron.corrigé jpgIl reprocha au maire la perte de places et l'abandon des options envisagées, dont la sienne, de plusieurs niveaux,(une idée peut-être pas si saugrenue) et regretta une absence de discussion sur ce sujet en commission

Michel Thabuis lui rétorqua "Comme le maréchal Pétain, vous avez la mémoire courte" lui rappelant qu'il avait un temps envisagé de faire deux étages masquant ainsi la coulée du Foron. (celle-ci effectivement peu attractive!!).

Cette répartie déclencha l'ire de l'opposition qui demanda des excuses refusées par le Maire.

Laurent Paternault choqué par cette comparaison de "sinistre mémoire", tempéra les exigences de celle-ci en préférant un entretien en tête à tête, mettant en avant la fatigue du maire, réitérant cette demande en fin de séance.

Laurent Paternault s'il avait une connaissance de l'histoire, (comme d'ailleurs Monsieur le Maire, mais ils étaient tous les deux trop jeunes pour avoir vécu cette époque) aurait pu corriger cette erreur ce qui aurait changé bigrement sa signification et la considérer comme une banale plaisanterie de potache souvent répétée.

Les paroles exactes prononcées par le général Pétain le 17 juin 1941, avec une voix chevrotante, dans son discours anniversaire de la demande d'armistice du 17 juin 1940, en s'adressant aux français pour les exhorter à la sagesse étaient celles-ci:

"Français, vous avez vraiment la mémoire courte "

Le maréchal lui n'avait probablement pas la mémoire courte,(l'ayant perdu depuis longtemps) mais certains français l'ont encore bien !!

 

 

"Jamais le sage ne se met en colère"

(Ciceron)  

 

 

 

 

 

 

Published by Un Sage
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 22:58

  Les rues piétonnes sont terminées

 rue de silence

 

  rue de silence 2

  place de l'église  place de l'église 2

La rue de Silence et la place Saint Jean dan la "grisaille"du matin

 

La rue Perrine devait être la première transformée en zone piétonne. Les commerçants ayant refusé,(ils le regretteront peutêtreplutard) seuls les travaux de la place Saint Jean (place de l'Eglise) et de  la rue de Silence onété engagés.

Ils son maintenant terminés .Le sol est constitué de gros pavés gris en béton. Sur la place Saint Jean ,semi-piétonne,la partie circulation est délimitée par des "tuyaux" chromés.

La rue de Silence interdite aux véhicules est fermée par des petites colonnes amovibles rentrantes dans le sol  télécommandées.

 

bacs-copie-1  bacs 2

Des bacs à fleurs en matière plastique ont été mis en place pour agrémenter le tout.

Certains esprits chagrins ne manquent pas de critiquer cette réalisation, qui mélange le moderne avec l'ancien.

-Les tuyauteries chromées délimitant le passage des véhicules place Saint Jean sont trop "maigrelettes"!

-Le sol est trop gris uni sans aucuns motifs colorés, il engendrerait la tristesse .(ll ne faudrait pas que les habitants du quartier sombrent dans la dépression!!)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

(Antoine Houdar de la Mott) 

 

La rue de Silence est devenue la rue "du Silence", sans aucun attrait, seules quelques personnes la traversent sans s'arrêter, les devantures qui permettraient  le lèche-vitrines étant pratiquement absentes. Seuls le "Petit Cabanon", la pâtisserie et le Kébab ont mis quelques tables à l'extérieur en attente de rares clients.

petit cabanon  mariquonerie  patisserie corrigée  kebab 1

 

  Le Petit Cabanon,une maroquinerie,une patisserie,un Kebab,qui attendent des clients ,pas de quoi faire du lèche -vitrines

Les automobilistes regrettent, l'interdiction du passage  par la rue du Silence, qui nécessite le passage par la rue Carnot et le giratoire de la poste toujours encombré, la suppression  du passage devant le Crédit Lyonnais qui engendre un croisement dangereux dans la rue de la Halle  et l'absence de la signalisation qui existait à l'angle du bureau de tabac, supprimé sans raison.

Le français est un râleur né, il critique à tort ou à raison, tout ce qui ne vient pas de lui et n'importe quoi, cela lui fait du bien  éliminant ainsi son excès d'adrénaline.

Il ne se préoccupe pas de l'avenir, c'est un "àquoibontiste" qui vit dans le présent, se disant que quoique qu'il  fasse , pense ou dise, cela ne changera rien à l'état des choses et son existence n'en sera pas modifiée

Tous ces investissements,gymnase, médiathèque, rues piétonnes, maison pour personnes âgées, hôpital etc.… pour moderniser notre ville réalisés actuellement, ou à réaliser qui paraissent inutiles à certains, qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, seront certainement un gain précieux dans  l'avenir

Je cite souvent comme exemple l'Avenue de Genève à Annecy dont j'ai vu  la première mouture,dans ma jeunesse. .

Une avenue d'une largeur considérée à l'époque comme "faramineuse "  ,bordée d'arbres, reliant le centre ville au pont de Brogny, établie au milieu des champs agricoles de la Plaine des fins, en plain "désert".

Le maire futuriste de l'époque, Camille Blanc initiateur de ce projet a été critiqué  et même traité de "cinglé".

Regardez cette Avenue aujourd'hui !!

Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui

(Proverbe chinois)

 

Published by Un Sage
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 09:29
toiture bâchée-copie-1 travaux média SDC10248

Bâchage provisoire et début des travaux de suppression de la toiture

 

Les travaux ont été arrêtés pendant plus d'un mois.On aurait encore trouvé de l'amiante dans l'isolation des planchers.

Une entreprise spécialisée était pourtant déjà intervenue au début des travaux pour le désamiantage.

Un nouvelle intervention de celle-ci était nécessaire, mais elle n'était pas disponible pour le moment,.En attendant, alors que l'on avait procédé à la dépose sans soin de la toiture, on a installé un bâchage provisoire de protection sur l'ensemble du bâtiment.(cette nouvelle intervention engendrera certainement un coût suppémentaire, et peut-être une indemnisation de l'entreprise Principale Morillon pour l'immobilisation de son matériel en place en attente d'utilisation.

Les travaux ont repris avec la i de la toiture  ,liteaux, pannes,seules doivent être conservées les fermes principales et la faitière.

Une fois ces travaux terminés,une seconde phase des travaux,bien délicate,sera entreprise avec la démolition des murs intérieurs de refend  qui contribuent au maintien des murs de l'enveloppe,(dont l'aspect initial sera tout de même bien modifiés) les murs seront  "butonner,c'est à dire qu'ils seront étayés ,pour éviter tout risque de basculement avec une structure en acier ,en attente de la pose définitive de la toiture et des murs porteurs.

Un travail bien délicat qui pourrait réserver quelques nouvelles surprises!!

L'opposition "Au coeur des Rochois" critique toujours cette réalisation trop luxueuse pour la ville,d'après elle, à tout point de vue,le projet de départ de 714.000 € se chiffrant déja à plus de 3.500.000 €,en oubliant que celui-ci est tout de même subventionné à 46%. et qu'il pourra être méné à bien sans emprunt nouveau,et sans augmentation des impôts.

Published by Un Sage
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 17:24

Commune de La Roche

Les principaux candidats 

saddierPour l'UMP 

Martial Saddier député de la Haut Savoie

Suppléante Isabelle Villard présidente du Club Alpin La Roche-Bonneville

 

saillet.jpg

 Pour le PS-EELVP 

Gilbert Saillet fortement engagé dans les associations environnementales et citoyennes

Suppléante Claire Donzel Secrétaire fédérale du Parti Socialiste de Haute-Savoie  Conseillère régionale Rhône-Alpes

 

Au premier tour deux candidats sont arrivés qualifiés pour le second tour:

Gilbert Saillet  (EELV/PS)sort en tête obtenant 1210 voix à La Roche (27,13% pour l'ensemble de la circonscription, contre Martial Saddier (UMP) 1.115 voix à la Roche(35,61%pour l'ensemble de la circonscription )

Au deuxième tour Martial Saddier arrive en tête avec une courte majorité 1631(58,32% pour l'ensemble dé la circonscription) voix contre Gilbert Saillet 1530 voix (41,68% pour l'ensemble de la circonscription)

Commentaire:

Il est incontestable que  Verts et les  socialistes associés  gagnent du terrain dans la commune plutôt ancrée à droite depuis plus de soixante ans.

Celle-ci  se positionne donc actuellement à gauche.

Les prochaines élections municipales dans deux ans confirmeront si cet  avantage politique sera conservé!!

Celui-ci donnera peut-être des ailes à certains pour se lancer dans la bataille contre la droite aux municipales. 

Le changement serait-il en route!!.

La vague rose n'a pas pour le moment encore atteint notre département, l'UMP réalisant un   nouveau grand chelem dans les six circonsriptions,avec Bernard Accoyer(1ère) Lionel Tardy (2ème),Martial Saddier (3ème),Virginie Duby-Muller (4 ème),Marc Francina (5ème) et Sophie Dion (6 ème). 

Le plus gros score est celui de Martial Saddier avec 59,85 % des suffrages.

 

Published by Un Sage