Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2017 7 12 /11 /novembre /2017 10:04

Commémorations du 11 novembre : la mystérieuse fleur bleue d'Emmanuel Macron

Fleur bleue Emmanuel Macron ? Il se pourrait bien que oui, mais pas pour les raisons que vous pourriez envisager. En ce samedi 11 novembre, jour de commémoration, le chef de l'Etat a choisi d'arborer fièrement une fleur bleue sur sa veste. Mais pourquoi ?

Cela fait 5 ans maintenant que les représentants de l'Etat ont pris un parti : celui de porter le 11 novembre, date anniversaire de l'armistice, ainsi que le 8 mai, une fleur bleue sur leur veste. Et si celle-ci se révèle petite par la taille, symboliquement parlant, elle a tout d'une grande. Elle ? C'est donc tout bonnement le bleuet, plus connu sous le nom de "bleuet de France". Réhabilitée sous François Hollande, cette fleur incarne une tradition tombée en désuétude.

Tout un symbole

Fabriqué par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre afin de les soutenir financièrement, le "bleuet de France" est donc, vous l'aurez compris, avant tout symbolique. Une tradition généralisée dans les années 1930 synonyme également de solidarité avec les familles de victimes de guerre.

Et si François Hollande a choisi de réhabiliter cette tradition, c'est une loi adoptée début 2012 sous Nicolas Sarkozy, relative à la journée d'hommage à tous les morts de France, qui a poussé le chef d'état-major des armées à demander à l'ensemble de ses militaires de le porter durant les commémorations.

Pourquoi cette fleur ?

A l'origine de cette tradition : deux infirmières. La première, Charlotte Malleterre, est fille d'un commandant de l'Hôtel national des Invalides. La seconde se nomme Suzanne Leenhardt. La Première Guerre mondiale vient de s'achever et laisse derrière elle plus de 20 millions de blessés et de personnes invalides. Les deux femmes décident alors de créer un atelier destiné aux pensionnaires invalides au sein duquel elles fabriquent des bleuets en tissu afin de leur redonner goût à la vie.

Et les autres hypothèses ?

Et si cette fleur peut également faire référence aux Poilus - qui désignaient les jeunes recrues sous ce nom : "bleuets" - il se pourrait aussi que le bleuet soit synonyme de résistance. L'Histoire évoquant le fait que cette petite fleur sauvage n' a jamais cessé de pousser, même sur les champs de bataille et malgré le chaos de la guerre. Un symbole de résistance que le chef de l'Etat apprécie de toute évidence. Sans compter que le bleu n'est autre que la première couleur du drapeau français.

 

 

Published by Un Sage