Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2017 7 05 /11 /novembre /2017 09:34

Un cas de virus occidental du Nil dans le sud de la France

L'agence régionale de santé de la région Paca annonce le cas d'une personne atteinte du virus du Nil et met en garde les habitants de la région contre cette pathologie contagieuse pouvant entraîner des troubles neurologiques.

Depuis deux ans ce virus n'avait pas été déclaré en France. Selon un communiqué de l'Agence régionale de Santé de la région PACA, vendredi 20 octobre 2017 une personne a été diagnostiquée atteinte par la fièvre Nil occidental. Ce phénomène selon l'ARS, témoigne d'une circulation du virus entre le 28 septembre et le 5 octobre 2017". Le virus du Nil se transmet à l'homme via une piqûre de moustiques, les experts appellent donc les habitants des Alpes-Maritimes à se protéger contre les piqûres.

La victime selon le communiqué "est guérie et en bonne santé". Pour le moment, les autorités sanitaires sondent les établissements de santé en quête d'éventuels autres cas, mais rien n'a été trouvé.

Qu'est-ce que le virus du Nil ?

Les moustiques et les oiseaux sont les réservoirs de ce virus. L’insecte s’infecte en piquant des oiseaux eux-mêmes infectés. Il peut ensuite transmettre ce virus à sa prochaine victime, qu’elle soit humaine ou animale. Dans les cas les plus rare mais néanmois existant, la pathologie se traduit par des manifestations neurologiques comme une méningite (inflammation des méninges, membranes qui entourent le cerveau) ou une encéphalite (inflammation du cerveau).Le virus du Nil peut également provoquer un œdème cérébral ou de la moelle épinière et entraîner un coma, une paralysie et même le décès. Ces réactions graves sont surtout constatées chez les personnes de plus de 65 ans ou immunodéprimées.

Quels symptômes ? L’infection passe la plupart du temps inaperçue: 80% des infections humaines sont asymptomatiques. Dans les autres cas, la maladie se présente sous la forme d’un état grippal avec une fièvre, des maux de tête, des courbatures et une éruption cutanée qui se résorbe en 7 à 10 jours.

 

 

 

Published by Un Sage