Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 17:40

Marcelle Bordas
MA FEMME EST MORTE
Chanson tourengelle - arrangements de François Betti, 1935

Jean l'autre soir montant son escalier
Jean l'autre soir montant son escalier
Trouva sa femme étendue sur le palier
Trouva sa femme étendue sur le palier
Voisins: ohé
Ma femme est morte
Venez, venez vite, venez vite la chercher
Sans quoi je la fous derrière la porte

REFRAIN:
Car c'était elle qui faisait le tapage à la maison
Maintenant: la poison! elle est morte!
Elle ne mettra plus de l'eau dans mon verre
Car maintenant la poison elle est morte!

Jean bien saoulé montant son escalier
Jean bien saoulé montant son escalier
Crut voir sa femme étendue sur le palier
Crut voir sa femme étendue sur le palier
Parlé: Messieurs du guet! Réponse: qui va là?
Ma femme est morte
Montez montez vite la ramasser
Sans quoi je la flanque derrière la porte,

REFRAIN

Puis Jean gueulant réveilla ses voisins
Puis Jean gueulant réveilla ses voisins
Fit tant de potin qu'il vit lever Martin
Fit tant de potin qu'il vit lever Martin
Parlé: Ohé Martin - Réponse: quoi qui n'y a?
Ma femme est morte
Je vous paie la goutte à tous demain matin
Si vous venez lui faire escorte

REFRAIN

Puis moult oignons Jean s'en fut acheter
Puis moult oignons Jean s'en fut acheter
Pour qu'en son deuil on le vit bien pleurer
Pour qu'en son deuil on le vit bien pleurer
Parlé: Ohé! fruitier - Réponse: voilà! voilà!
Ma femme est morte
Donnez donnez vite des oignons bien dorés
Pour que je la pleure en la sorte


REFRAIN

Puis Jean s'en fut réveiller le cure
Puis Jean s'en fut réveiller le cure
Qui ronflait fort sous son bonnet carré
Qui ronflait fort sous son bonnet carré
Parlé: Monsieur le Curé! Réponse: Nom de Dieu qu'est-ce qui y a?
Ma femme est morte
Venez venez vite lui dire vos oraisons
Et puis le diable l'emporte


REFRAIN

Puis Jean s'en fut trouver le fossoyeur
Puis Jean s'en fut trouver le fossoyeur
Qui dans une fosse dormait à la fraîcheur
Qui dans une fosse dormait à la fraîcheur
Parlé: Ohé! fossier!
Ma femme est morte
Creusez, creusez vite, un trou, large et profond
Afin que la garce n'en sorte


REFRAIN

Auprès de sa femme Jean était retourné
Auprès de sa femme Jean était retourné
Mais la sale bête était ressuscitée
Mais la sale bête était ressuscitée
Parlé: Eh! Mais! Aglaée - Réponse: quoi qui n'y a?
Tu n'es pas morte
Elle répondit le pispot à la main (pot de chambre)
Tiens! Voilà la tisane que je t'apporte.

Et comme toujours je ferai le tapage à la maison
Car vois-tu ta poison n'est pas morte
Et je mettrai cette eau dedans ton verre
Car maintenant ta poison
N'est pas morte.

 
 
Published by Un Sage