Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 09:00

Brigitte Macron au cœur d’une polémique gouvernementale : que se passe-t-il ?

Plusieurs députés de droite et de gauche pointent actuellement la Première dame. Découvrez pourquoi.

Ils ne décolèrent pas. Plusieurs députés de droite et de gauche font actuellement entendre leur voix pour protester contre une mesure d’Emmanuel Macron. Le président souhaite en effet interdire le recours aux emplois familiaux au sein de l’Assemblée nationale, ce qui ne plaît pas du tout à certains parlementaires. Alors qu’il devrait prochainement leur être interdit de travailler avec des membres de leur famille, ils s’étonnent du fait que le chef de l’Etat s’autorise en revanche à faire participer son épouse à la vie de la République en officialisant son statut de Première dame. Certains dénoncent même une incohérence

Faites ce que je dis, pas ce que je fais"

"Brigitte Macron serait donc une collaboratrice. Pourtant on va interdire aux députés d’employer leur famille non ?", s’interroge ainsi le député de La France Insoumise Eric Coquerel sur Twitter. "Je ne vois pas pourquoi la femme du chef de l'État aurait un budget sur de l'argent public.

On est en train de nous dire qu'il faut recruter des centaines d'administrateurs à l'Assemblée pour contrôler tous nos tickets de caisse, et on va allouer un budget à la femme du chef de l'État, je ne suis pas d'accord", a de son côté enragé le député PS Luc Carvounas au micro de Sud Radio.

Des critiques auxquelles le président Emmanuel Macron n’a pas encore répondu. "Un rôle officiel, ça dépend comment on l’entend. Elle aura le rôle qu’elle a toujours eu auprès de moi. Pour être clair, elle m’a toujours accompagné parce que c’est mon équilibre de vie, avait-il déclaré pendant sa campagne à propos du rôle de son épouse en cas de victoire à la présidentielle. Elle n’a jamais été rémunérée par la République, de près ou de loin. Elle ne sera pas rémunérée par la République". Mais si Brigitte Macron ne devrait pas être payée pour effectuer ses missions de Première dame, elle bénéficie en revanched'un bureau à l'Elysée et d'une équipe qui lui est entièrement dédiée

 

 

 

 

Published by Un Sage