Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 17:50
Marc Fourny
Brigitte Macron embauche le styliste du "Bachelor"

Brigitte Macron et à sa droite sa fille Tiphaine Auzière."

Pour gérer son look, la première dame de France s'est entourée de Mathieu Barthelat Colin, un jeune styliste prometteur. Payé sur ses deniers, selon "Gala".

Les grandes manœuvres ont commencé... Pendant que le président remanie son gouvernement, Mme Macron peaufine son équipe.

Selon le magazine Gala, qui lui consacre cette semaine sa une, Brigitte Macron aurait fait appel discrètement au styliste Mathieu Barthelat Colin, un trentenaire habitué au show-biz puisqu'il habillerait à l'occasion l'acteur Charles Berling, la chanteuse Lio ou l'ex-Miss France Laury Thilleman... Contacté, le cabinet de Madame s'est refusé à tout commentaire sur le sujet.

Styliste sur des émissions télé

Ce conseiller free-lance, dont les émoluments seraient réglés, selon Gala, uniquement par le couple Macron, est également un habitué des plateaux télé pour avoir travaillé sur des émissions comme The Voice et même Bachelor. Sa mission ? Gérer le look de la première dame de France en lui conseillant des tenues pour ses différentes sorties, avec l'aide de grandes maisons de couture qui mettent à sa disposition leur vestiaire sur mesure. Il s'agit de prêts, les vêtements étant rendus après chaque usage, pas question de remplir son dressing personnel via l'Élysée...

Toujours selon Gala, le jeune Mathieu a déjà imposé son style en conseillant à Mme Macron un maquillage « plus doux » et en la convainquant de ne pas privilégier uniquement la marque Louis Vuitton – on se souvient de son total look lors de la célébration de la victoire à la pyramide du Louvre –, mais de porter également du Balmain, du Courrèges et du Paule Ka.

Des talons de 10 centimètres

Il faut dire que le look de Mme Macron est largement scruté par les médias étrangers ces dernières semaines. Qu'une femme de plus de soixante ans ose le cuir, les slims sexy, les talons de 10 centimètres ou encore la jupe au-dessus du genou , comme celle portée fin mai au sommet de l'Otan , suscite nombre de commentaires...

Dès son arrivée à l'Élysée, son style divisait déjà la presse internationale, le Daily Mail jugeant qu'elle était « l'incarnation du glamour », tandis que le Financial Times, plus vache, estimait que son image oscillait entre le « bobo chic » et le style « cagole », ce qui est nettement plus péjoratif...

Pour l'heure, Brigitte Macron a pris ses marques à l'Élysée avec un cabinet qui ne devrait pas dépasser cinq salariés et dirigé par Pierre-Olivier Costa, un ancien collaborateur de Bertrand Delanoë à la Mairie de Paris.

L'effectif sera grosso modo le même que pour Valérie Trierweiler, pour un coût estimé à l'époque à 40 000 euros par mois (avec les déplacements).

Outre son rôle de représentation, la nouvelle première dame entend également agir sur l'éducation et le handicap, notamment l'autisme. « Si je dois servir à quelque chose pendant la présidence d'Emmanuel, ce sera à changer le sort des handicapés et de leur famille », a-t-elle confié un jour à Vanity Fair. À elle de tracer sa route.

****************

"On a pas tous les jours vingt ans"
Quand on est vieux, on a envie d’être à nouveau jeune. Il faut assumer son âge !
Pour 68 % des adultes, quand on est vieux, on sait apprécier les plaisirs de son âge.
Serait-ce le début de la sagesse ? 
Published by Un Sage