Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 17:50
Juppé jette l'éponge
Fillon s'accroche"droit dans ses bottes"croyant encore à une victoire à la Pyrrhus"
C'est la pagaille chez les "républicains"
C'est le peuple qui jugera
Umilkiation ouHumilitas ou corona triumphalis


Paris, place des Droits de l’Homme, le 5 mars 2017.
Monsieur le Premier Ministre, Député de Paris,

Aujourd’hui, 300 000 français bravant les obstacles sont accourus de tout le pays pour exiger que soit respecté leur droit constitutionnel imprescriptible d’élire le Président de la République de leur choix.

Vous, François Fillon, êtes le seul candidat légitime de la Droite et du Centre, au terme d’un débat démocratique et de primaires jugées unanimement exemplaires, où 66,5% des 4,4 millions d’électeurs vous ont choisi pour les représenter.

Certains, égarés par la violente manipulation médiatico-judiciaire orchestrée de longue main, se demandent si votre légitimité n’en sortirait pas affaiblie et s’il appartiendrait à quelque appareil de parti d’en juger.

Sur le fond, depuis quand dans un pays de droit une enquête à charge contre un député, hors des prescriptions du Code pénal et du Code de procédure pénale, conduite au mépris des principes fondamentaux de la présomption d’innocence et de la séparation des pouvoirs, fonderait-elle une remise en cause de sa légitimité, juridiquement ou moralement?

Passé le temps de la surprise, une telle agression la renforce plutôt.

Se taire et se coucher devant tant d’irrégularités violant a minima les trois articles 7, 9 et 16 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen seraient une faute morale impardonnable pour les femmes, les hommes, et les partis qui s’y laisseraient aller.

Sur la forme, hormis votre décision éventuelle de vous retirer, aucune instance partisane n’a la légitimité pour contraindre la volonté du peuple.
Le faire serait un suicide politique, la Société Civile rejetant vigoureusement ces pratiques, au delà des convictions de chacun.
Cela conduirait inévitablement au rejet massif des politiciens et du parlementarisme, ouvrant la voie aux pires aventures.

Nous, citoyens de la Société Civile, nous vous soutenons car nous avons participé à l’élaboration de votre programme que nous jugeons nécessaire et seul capable de redresser la France, en libérant les énergies, en arrêtant de vivre à la charge de nos enfants et petits enfants, en restaurant l’autorité de l’Etat.

Se pourrait-il qu’un autre homme que vous puisse mener ce programme à bien ?
La violence de la réaction des intérêts que ce programme remet en cause, et plus encore, la couardise démontrée par certains de nos amis parlementaires, nous ont enlevé tout doute : il faut que ce soit vous, car vous venez de prouver à l’épreuve du feu que vous avez la droiture, la force et le courage.


Aussi, nous, Comité de Soutien Fillon 74 Société Civile,
  • Nous vous assurons à nouveau de notre soutien indéfectible ;
  • Nous récusons par avance toute tentative de parlementaires ou d’appareil partisan de remettre en cause le choix des électeurs des primaires et ferons entendre notre voix si besoin ;
  • Nous demandons que des enquêtes parlementaires et judicaires soient ouvertes contre les ordonnateurs et exécuteurs de cette manipulation mediatico-judiciaire qui tâchent l’honneur de la France.

Vive la France Libre 
*********
Un vrai baroud d'honneur

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Published by Un Sage