Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2021 7 21 /02 /février /2021 11:38

Le vieux

Il n’apprécie plus du tout le comportement de ses petits enfants

Petits , autrefois ils étaient  si mignons ,pour lui si prévenants.

Maintenant Ils ont grandi et sont devenus déplaisants

Pour eux il est  devenu un ringard, il fait parti des objets encombrants

C’est un vieux chnoque hors de la modernité du temps

Qui sans cesse critique sans ménagement leur comportement

Sitôt rentrés de l’école ils se précipitent sur leurs Smartphones

Enfermer dans leurs chambres ignorant des autres personnes

Accro maladif de leur petit écran ils ne sont jamais couchés

Dialoguant avec des copains ou copines sur des stupidités,

Envoyant des messages en  « texto » pour lui incompréhensibles

Se délectant de vidéos  animées , d’une moralité répréhensible

Le lendemain  en allant au lycée ils sont déjà très fatigués

La faute rejetée sur les programmes scolaires beaucoup trop chargés.

Ils fuient les réunions  de famille comme des rats empoisonnés

Trouvant toujours quelques prétextes pour se débiner ;

Cette jeunesse le déconcerte et l’inquiète  beaucoup, le vieux

Il prétend  toujours, que de son temps c’était tout de même mieux.

Pour lui la famille était le ciment indestructible de la société

Un enfant obéissait à ses parents, bien élevé, sans rouspéter

Il erre aujourd’hui dans cette société moderne complètement déboussolé

Par le progrès galopant dans tous les domaines  il est dépassé ;

ll a enfin compris que sa vieillesse  était un bien un naufrage

Qu’il ne servait plus à rien , étant un encombrant hors d’usage

Juste bon à mettre dans un triste mouroir pour retraités

Esseulé, avec pour seul avenir le croque mort et l’éternité

 

De tous les évènements inattendus, le plus inattendu c'est la vieillesse.

[Léon Trotski]

 

 

Published by Un Sage
25 janvier 2021 1 25 /01 /janvier /2021 16:21

 Un clochard dit à un autre :

- Y a un truc qui m'embête. Aujourd'hui, je nage dans mes chaussures!

- Pourtant, elles t'allaient parfaitement bien hier, quand un type te les a données.

- Oui, mais ce matin j'ai lavé mes pieds !

Published by Un Sage
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 17:50

Andrevetan

Tout fout le camp

L'association "La Roche pour demain "monte au créneau, avec juste raison; pour contester le projet de réhabilitation de l'ancien hôpital Andrevetan par la "TERACEM".CCette association;

C'est un groupe formé par des membres de la liste d'olivier Chomat, présidé par Jean-Claude Ferrari qui n'a pas digéré sa défaite cuisante aux dernières municipales ,arrivé bon dernier après Georget et Maure à la grande surprise des Rochois.

TERACEM:

C'est une société d'économie  mixte, présidé par Denis Duvernay, conseiller départemental, ancien maire d'Etaux.

 Elle accompagne les collectivités territoriales dans leurs projets d'urbanisme ou d'aménagement et se dit "concepteur de territoire intelligent en haute Savoie

C'est une société est très puissante, sur l'année 2019 elle réalise un chiffre d'affaires de 22 911 600,00

Les arguments développés par l'association pour contrer le projet sont très pertinents et justifiés, mais suffiront-ils a faire capoter le projet de TERACEM qui veut bourrer le terrain d'HLM pour le rentabiliser.

Le premier fautif dans cette affaire est bien l'ancienne municipalité  qui a laissé passer l'opportunité d'acquérir les locaux.

Si l'association  ne veut que son action  soit "un coup de verge dans l'eau", la "lutte" avec TERACEM n'étant pas une parie de plaisir; il faudra que les conditions suivantes soient remplies

1_Que le maire actuel soit d'accord avec les arguments de l'association.

2-Que l'association propose  plusieurs projets concrets a présentés a celui-ci.

3-Que le maire soumette  à la population par référendum ces propositions.

Nous ne sommes donc pas encore sortis de l'auberge!!

Où est donc passée l'association " Les Amis du Vieux la Roche-sur- Foron", dont le but principal est de "Sauvegarder, valoriser et promouvoir l'histoire et le patrimoine rochois" qui reste muette sur ce projet TERACEM !!

*****************************

Les habitants actuels  de ce quartier d'autrefois, historique, inconnu pour beaucoup se fiche de celui-ci comme de leur première culotte.

Autrefois c'étai le quartier des "Monchus",la ville n'ayant  que trois mille habitants

Certains disaient que c'était "le réservoir de la matière grise rochoise"

On y trouvait, entre autres, dans cette première enceinte  médiévale ,les deux seuls médecins de la ville, l'école  primaire et le collège, ancien collège royale ou François de Salle et Guillaume Fichet avaient été étudiants, avec les logements des instituteurs, le géomètre architecte, les deux notaires, le couvent des . Capucins, ancienne demeure des princes de Genève avec une cinquantaine d'élèves, le presbytère avec un chanoine et quatre vicaires, le château de Saix, (non visitable) ancien couvent des Bernardines, occupé par la famille Ares tan, Le château de l'Echelle ancienne demeure de Jean-Georges de Chassé de Pollinge occupé par la comtesse Potocka d'origine polonaise et récemment vendu du à un certain Diebolt. avant d'être acquis parla commune

À la file des années les particuliers et les communes ne se sont pas gênés pour modifier ce patrimoine historique

On peut y voir une façade récemment rénovée avec un pastiche de fausses pièces danger ce qui est fortement interdit, une demeure classée "monument historique" en pierres de tailles dont une partie des fenêtres n'a pas été restaurée  à l'identique, une bâtisse neuve dans la rue du Collège en face du château avec une toiture pratiquement sans pente avec quasiment plate, no  couverte en "tuiles écailles" qui est choquante dans le contexte. On peut se poser des questions sur son accord de permis de construire  octroyé par la commune avec l'accord de l'ABF!!

Les municipalités qui se sont succédées n'ont pas, elles aussi , contribuées à l'embellissement de la "citée médiévale"

On citera entre autres:

1-La démolition des trois portes d'accès à la ville

2-Le château de l'Echelle, qui a été complètement saccagé par le successeur de la comtesse avant l'achat par la commune. rénové tant bien  que mal par celle- ci mais qui a complètement perdu son cachet initial.

La façade principale actuellement privée de quelques volets était partiellement tapissée de vigne vierge et  avec sur je devant, un grand parterre ovale de roses bordé de buis, complètement disparu et son parc est devenu le domaine des "clébars" non tenus en laisse qui avec leurs maîtres viennent  soulager  leurs vessies et intestins au mépris de toute hygiène

Le bâtiment a été  "affublé" d'une entrée en glace et ferraille bien loin d'être médiévale

3-Le collège royale modifié mais qui avait gardé son architecture équilibrée, transformé en  médiathèque avec des suppressions et des ajouts aussi en glace   et ferraille et un escalier monumental inutilisable, qui eux aussi n'ont rien de médiéval.

Cet escalier est envahi les  soirs d'été par une faune de jeunes individus accompagnés de filles qui poussent des cris d'orfraie en réveillant tout le quartier.

4-Cerise sur le gâteau une salle de cinéma a été aménagée en plein centre de la cité médiévale!

De plus toutes les rues et cours sont encombrés de véhicules en tous genres, un des fléaux du siècle , y compris les trottoirs et stationnements interdits.

Je citerai en particulier la rue des Fours, bourrée de voitures en "stationnement interdit" très fréquentée  par des femmes avec  des enfants en poussettes  ou qui courent de tous les côtés, qui se rendent au terrain de jeux du parc.

Cette rue n'a qu'un trottoir, avec escaliers impraticables, pour celles-ci. Elles sont obligées de slalomer dangereusement avec leurs marmailles entre les voitures qui descendent

On  ne voit jamais l'ombre d'un PM dans ce quartier "déshérité "pour sanctionner !!

Seule la gendarmerie fait une tournée de temps en temps, mais sans droit de sanctionner celui-ci étant réservé à la PM.

Pendant la saison d'été c'est une pagaille monstre, les cars de touristes n'ayant pas la possibilité d'accéder dans ce quartier et des poids s lourds trompés par leur GPS se trouvent bloqués à l'extrémité de la rue du plain château complètement perdus pour le retour, du fait d'une signalisation absente ou  mal placée.

Si TERACEM veut bourrer le site Andrevetan de logements sociaux "non médiévalisés" pour rentabiliser son achat, le mal est déjà fait, alors un peu plus ou un peu moins!!

La nouvelle municipalité est bien comme les autres avec sa devise:

"Faites ce que je  dis mais ne faites pas ce que je fais"

(Saint Matthieu)

 

 

 

 

  •  

Published by Un Sage
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 17:07

 

Le passager d'un taxi se penche vers l'avant pour poser une question au chauffeur et lui touche l'épaule doucement pour attirer son attention. Le chauffeur lâche un cri, perd le contrôle du véhicule, évite un autobus de justesse, monte sur le trottoir et s'arrête à quelques centimètres de la vitrine d'un magasin !

Pendant quelques instants c'est le silence, puis le chauffeur, d'une voix tremblante :

 

- Je regrette, mais vous m'avez vraiment fait peur !

Le passager s'excuse en disant qu'il ne pensait pas qu'un simple touché sur l'épaule pourrait l'apeurer autant.

Le chauffeur répond :

- Ne vous excusez pas, c'est entièrement de ma faute. C'est ma première journée de taxi... Pendant 25 ans, j'ai conduit un corbillard...

Published by Un Sage
31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 16:00

Haut comme trois pommes arrivant à prononcer quelques phrases,  et à me déplacer par mes propres  moyens (sans "youpala") cet engin n'existant pas encore, j'ai pris connaissance de   mon  environnement depuis la porte d'entrée de ma maison située dans la Rue du Plain Château

Cette rue était très animée et très passagère

Des garçons jouaient aux billes sur le seul trottoir en terre battue de la rue, celle-ci étant bordée par des talus herbus.

 D'autres jouaient au ballon en tapant sur une boîte de conserve vide en faisant beaucoup de bruit sur le macadam.

Des filles jouaient à la Marelle, le jeu tracé au milieu de la rue.

C'était un jeudi ,un jour de congé pour les écoles.

Certains habitants du quartier en me regardant disaient "c'est le p'tit Delu".

J'appris un peu plus tard  que cette rue faisait partie de la première enceinte médiévale de là cité peuplé par les "Monchus", certains l'affublant même de "réservoir de la matière grise de la cité".

On y trouvait effectivement dans ce quartier, grand bourg rural de la cité qui comportait environ trois mille habitants, à l'époque. ,mais aujourd'hui déshérité:

Les deux Médecins, les deux Notaires, le Géomètre-Architecte, l'école primaire et supérieure de garçons (ancien collège royal, Le Scolasticat des pères capucins avec une quarantaine d'élèves; le presbytère avec à sa tête un chanoine secondé par quatre vicaires, la maison du banquier Périllat,le château de Saix ancienne demeure des sœurs Bernardines et cerise sur le gâteau le Château de l'Echelle, belle demeure avec un parc magnifique ;occupée pendant la saison estivale par la comtesse Potocka et tout son personnel , cuisinier ,femmes de chambre, chauffeurs  avec plusieurs limousines imposantes obligées de sortir sur le faubourg Saint Martin,

Plusieurs artisans étaient installés, un charpentier, un menuisier, un cordonnier, un artisan peintre ,une mercière qui était le jeudi sur le marché.

Tous les matins le laitier, venant de la rue Perrine, passait régulièrement vers sept heures en poussant avec peine, dans la montée, une carriole à grandes roues contenant deux grosses 'boilles" de lait.

Il soufflait dans une petite trompette au son aigue pour signaler sa présence. Les femmes du quartier venaient, certaines encore en robe de  chambre avec leurs bidons.

Il distribuait son lait dans ces bidons  avec deux poches en métal, une de un litre et une autre de un demi-litre.

C'était l'occasion pour ces dames, qui se connaissaient toutes, de cancaner sur les dernières nouvelles.

Une fois par mois le vitrier passait, en criant "vitrier". Il portait sur son dos une très lourde  charge avec des vitrages de plusieurs dimensions et remplaçait les carreaux cassés sur place.

Le rémouleur passait aussi, en poussant son lourd  bazar avec une grande meule à pédale montée  sur une carriole à deux grandes roues et deux brancards, en criant lui aussi d'une voie de stentor "rémouleur" .Il  aiguisait les couteaux et les ciseaux.

Un autre personnage passait lui  aussi régulièrement en criant "peau de lapins".

Dans beaucoup de maison on élevait des lapins et les peaux étaient mises de côté pour ce ramasseur.

Souvent on voyait passer un curé en grande  tenue avec son goupillon et son récipient d'eau bénite, précédé par un enfant de cœur portant la croix. Ils allaient de ce pas porter les derniers sacrements à un mourant.

Je ne peux pas clore ce propos sans vous parler de cette mercière , car enfant elle me faisait peur.

Celle-ci habitait dans le rez -de- chaussée de la maison du notaire au sommet de la rue des Fours, dans un "cabiolon" de deux pièces mal éclairé.

.C'était une petite femme, une naine, avec un goitre énorme, vêtue de noir de la tête aux pieds.

Elle s'appelait Marie-Antoinette, pour nous c'étai la "Maillanette".Elle était confite en dévotion et ne sortait jamais sans débiter son chapelet en marmonnant.

Je ne sais pas comment elle état connue de ma famille, mais elle était toujours "fourrée" chez nous et comme j'étais assez "turbulent" me promettait toujours l'enfer.

Chaque matin "que dieu fait" elle passait régulièrement vers huit heures pour avaler son petit verre de "gnaule" que ma mère avait mis sur la table de la cuisine à côté de celui destiné au facteur qui résidait dans le quartier, en fin de tournée vers midi,

Un autre personnage à lui aussi marqué mon enfance. Notre voisin immédiat l'Abbé Tissot seul occupant avec sa sœur Marie de la vieille maison de retraite un peu délabrée.    .

Lui aussi était toujours fourré chez nous car il devait s'ennuyer  dans cette grande maison.

Je le voyais tous les matins vêtu de sa soutane et sa barrette qu'ils ne quittaient jamais, même pour faire son jardin, arpentant celui-ci de long en large en débitant son bréviaire.

Il était passionné par la reproduction des rosiers et greffait des roses sur des églantiers qu'il allait ramasser dans les taillis.

Ma mère laissait toujours à sa disposition  un verre de vin blanc car  adorait ce breuvage qui devait lui manquer ne disant plus de messes.

Sa servante "Marie", plus discrète venait simplement pour récupérer le marc de café pour nettoyer sa soutane !!

Ce résidu lui permettait d'atténuer le lustrage de la soutane.

Aujourd'hui il règne dans  ce quartier une atmosphère désertique !!!

 

 

 

,

Published by Un Sage
31 décembre 2020 4 31 /12 /décembre /2020 15:00

La leçon d'un père à un fils

Un petit garçon vient de se faire prendre par son papa en train de boire de l'alcool en cachette.

Le papa décide de lui faire une leçon de morale. Il  l'entraîne dans le jardin

Il emmène un verre de whisky et un verre d'eau.

Il prend un ver de terre et le laisse tomber dans l'alcool.

Puis il prend un autre ver et le laisse tomber dans l'eau.

Le lombric dans l'eau reste vivant alors que celui du whisky se tord sur lui-même quelques instants et meurt.

A la fin de l'expérience, le papa demande :

- Alors mon fils, quelle leçon tires-tu de ce que je viens de te montrer?

Et le petit garçon lui répond :

- Heu, ça montre que quand on boit de l'alcool, on ne risque pas d'avoir des vers...

 

 

Published by Un Sage
14 décembre 2020 1 14 /12 /décembre /2020 16:00

Un homme voit un de ses amis avec deux bouteilles de Chanel n°5, interloqué, il lui demande :- Pour qui sont ces bouteilles qui coûtent si cher ?- C'est pour ma belle-mère !- Dis donc, tu l'aimes bien ta belle-mère !- Non, elle m'a dit qu'elle donnerait la moitié de sa vie pour une de ces bouteilles, alors je lui en ramène deux !

Published by Un Sage
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 22:38

Ils rament pour emporter la finale

************

RÉSULTATS De la première régate

Abstention : 57.06%

Participation : 42.94%

Jean-claude Georget, Ecologiste, , 31.84%, 925 votes

https://www.francetvinfo.fr/resultats/candidates/img/74/102605.jpg

Jean-Claude Georget

Ecologiste
31.84 %

925 votes

Sébastien Maure,

Divers droite,

31.04%, 902 votes

https://www.francetvinfo.fr/resultats/candidates/img/74/100827.jpg

Olivier Chomat,

Divers centre

27.33%,

794 votes

https://www.francetvinfo.fr/resultats/candidates/img/74/102609.jpg

Jean Yves Broisin,

Divers, droite

9.77%,

284 votes

https://www.francetvinfo.fr/resultats/candidates/img/74/102615.jpg

***********************

La finale aura lieu 28 juin 2020

Cette finale  ne comportera plus que trois concurrents , le bateau de Yves Broisin ayant dessalé  emporté par une forte lame du Foron, mais sauvé in par Jean-Claude Forget qui l'a hissé dans son embarcation.au grand dam du concurrent Chomat

On trouvera donc au départ plus que trois concurrents

L'embarcation  qui à viré en tête a la première régate, composée principalement de son capitaine  Georget , avec son  nouveau co-équipier  Broisln ,encouragée  par Montant

Cette alliance de deux "divers droites avec un "écologique" ne serait  pas à dédaigner

Ce premier à déjà  été conseiller  municipale d'opposition et en connait donc les rouages.

De plus son job d'ancien  commandant de la police municipale est certainement un gage de droiture et d'honnêteté.

Il n'a, lui, proféré aucune attaque blessante contre les autres concurrents.et c'est tout à son honneur.

Il serait  uu maire vraiment à plein temps  attentif aux voeux de la population et impartial, sans avoir trempé dans certaines magouilles !!

En ramant sur leur embarcation, d'opinions difféils ont plus de chance pour distancer les autres concurents

Maure a viré en second, seul dans son skiff ,et  sa progression  sera ralenti par les casseroles sur sa gestion chaotique ,qu'il traîne derrière lui ,en faisant beaucoup de bruit, avec entre autres ,une qui pèse lourd, la vente  d'Andrevetan  et du couvent des capucins à  la société Teractem. sans consultation de la population.(une vraie connerie monumentale sans nom)

Un tracte assassin circule actuellement contre lui dans la cité  rochoise,  publié par un certain inconnu "Collectif Mémoire et Avenir" sur cette triste affaire, contre lui.

Il a donc porté plainte contre  x, n'ayant pas apprécié  la teneir de cette publication car"toute vérité n'est pas bonne à dire"!!

Celui –ci, qui pédale dans le yogourt dans sa gestion catastrophique de la commune, "d'après Chomat" avec un éclatement fracassant de sa majorité ,va chercher la petite bête contre celui-ci, au plus  profond, en ressortant l'histoire d'un emprunt que l'on a qualifié à tort de " toxique" contracté par l'ancienne municipalité Thabuis dont il était l'adjoint aux sports!!

Maure ne se gêne pas lui aussi pour déployer toute sa causticité contre le autre concurrents

Le troisième skiffeur Chomat qui rame lui aussi péniblement tout seul, ne s'est pas gêné pour vilipender les autres concurrents dans un dernier  tracte, agrémenté d'émoticônes  enfantines qui ne font pas très sérieux.

Celle de Georget ,teintée de rose pour rappeler son passé socialiste est vraiment d'un gout douteux !!

Il subira peut-être comme beaucoup avant lui le "nul n'est prophète en son pays" .et j'ajouterai surtout lorsque l'on a été connu en  culotte courte, (et je le dis en toute connaissance  de cause)..

***************

Les concurrents porteront  un masque  car le Foron est  très pollué en ce moment par un virus tenace qui nous empoisonne l'existence .

Les parieurs masqués   devront déposer leur bulletin de préférence  dans  une boîte destinée à cet effet dans le hall de la mairie, gardée par des cerbères eux aussi masqués ,s'inondant le corps de lotion de gel hydroalcoolique, pour ne pas être contaminés. par ceux-ci.

Du fait de ce virus beaucoup de personnes n'assisteront  pas  ce spectacle  et resteront tranquillement , chez eux pour ne pas risquer une contamination.

**************

Nous sommes encore en démocratie, certains semblent fâcheusement encore l'ignorer.

L'opinion de chacun est respectable et doit être respectée

Vilipender un candidat est une injure "crétinisante"faite à ses électeurs

La liberté d’opinion a été affirmée solennellement dès la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789.

Elle signifie que toute personne est libre de penser comme elle l’entend, d’affirmer des opinions contraires à celle de la majorité, de les exprimer. La Déclaration précise d’ailleurs que cette liberté d’opinion s’étend à la liberté religieuse, chacun étant libre d’adopter la religion de son choix ou de n’en adopter aucune. Cette affirmation solennelle n’a pas empêché des atteintes à cette liberté (ex : sous la Restauration ou le régime de Vichy).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by Un Sage
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 16:53

Une blonde est au volant lorsque son portable sonne. Elle répond et entend la voix de son mari paniqué.

 

Chérie, fais très attention. J'ai entendu à la radio  qu'il y a une voiture qui roule à contresens sur l'autoroute A4 !

Philippe, je peux te dire que la radio se trompe. Il n'y en a pas une, mais des centaines !

 

Published by Un Sage
23 juin 2020 2 23 /06 /juin /2020 15:49

Toilettes :

Tirer la chasse sans baisser le couvercle propage les virus jusqu'à 90 cm
 

 
Pauline Capmas-Delarue, journaliste santé,

 
Vous ne pensez jamais à fermer le couvercle des toilettes avant de tirer la chasse d’eau ? Grave erreur ! C’est la meilleure façon de disséminer bactéries et virus partout dans la pièce… 
Vous n’avez jamais compris l’intérêt de baisser le couvercle sur la lunette des toilettes ? En lisant les lignes qui suivent, ce geste va prendre tout son sens. En effet, le fait de tirer la chasse d’eau crée un nuage de micro-gouttelettes invisibles à l'œil nu, mais fortement chargées en germes, qui peuvent être projetées à bonne distance de la cuvette : sur le sol, le bouton de la chasse d'eau, les meubles, les serviettes de toilettes… et sur vous !
A lire aussi : Coronavirus : "des patients de 30 à 40 ans, sans antécédant, en réanimation" ! 
Les micro-gouttelettes d’eaux usées peuvent atterrir jusqu’à 90 cm des toilettes
Les gouttelettes d’eaux usées, mélangées à l’urine et à la matière fécale, peuvent contenir de nombreux virus et bactéries. Or, une récente étude chinoise, menée par des chercheurs de l’université de Yangzhou et publiée dans la revue Physics of Fluids, a montré qu’elles peuvent être projetées jusqu’à la hauteur de votre visage, et jusqu’à 91 cm de distance sur le sol.
Covid-19 : le virus est présent dans les matières fécales
Si l’on sait avec certitude que le coronavirus se propage par les micro-gouttelettes de salive, les scientifiques ne sont pas encore certains de sa possible transmission par les matières fécales. Néanmoins, des traces du virus SARS-CoV-2 ont été retrouvées dans les selles des malades.
Des études sur les eaux usées sont d’ailleurs menées dans de nombreux pays, dont la France, afin de développer un système d’alerte précoce en cas de rebond de l’épidémie. “C'est un indicateur très sensible dès le début. Avant même un afflux vers l’hôpital, on a déjà des traces de génome dans les eaux usées. Cet outil nous permet de dire très précocement que l’épidémie démarre. Et peut-être de dire, dans le futur, si elle redémarre", expliquait Laurent Moulin, en charge de la recherche et développement à Eau de Paris, et co-auteur de l’étude, le 4 mai dernier dans une interview accordée à France Inter.
La gastro-entérite peut s’attraper aux toilettes !
En outre, d’autres maladies peuvent s’attraper aux toilettes. Et la numéro un n’est autre que… la gastro-entérite ! Le virus en cause est effectivement présent dans les selles, et tirer la chasse d’eau sans fermer le couvercle va entraîner sa dissémination dans la pièce. 
Notez aussi qu'une autre mauvaise habitude, largement répandue après avoir été aux toilettes, peut vous rendre malade. À savoir, ne pas se laver les mains après avoir fait vos besoins. Hommes ou femmes, après avoir fait pipi comme caca, on se lave les mains à l'eau et au savon pendant au moins 30 secondes, en frottant bien. 

*************

Chie dur, chie mou, mais chie dans le trou

 

*******


 

Published by Un Sage